/finance/business
Navigation

Adidas: enquête sur des «allégations» de comportement inapproprié visant Kanye West

Adidas: enquête sur des «allégations» de comportement inapproprié visant Kanye West
Jonathan Leibson/Getty Images

Coup d'oeil sur cet article

Nouvelle polémique pour Kanye West: son ancien partenaire Adidas a annoncé jeudi l’ouverture d’une enquête après que des employés du groupe ont accusé le rappeur de comportement à caractère sexuel déplacé et d’intimidations. 

• À lire aussi - «Fais-moi une chaussure que je pourrais baiser»

• À lire aussi - «Ye» veut Trump comme vice-président

• À lire aussi - Kanye West se présentera aux élections présidentielles américaines de 2024

L’équipementier sportif allemand, qui avait rompu en octobre ses liens avec Kanye West à la suite de propos antisémites, se voit reprocher d’avoir fermé les yeux sur ces agissements.

Une enquête du magazine américain Rolling Stone dévoile ces accusations qui s’appuient sur des témoignages d’anciens employés d’Adidas ayant travaillé pour la marque de baskets Yeezy, développée en partenariat avec Kanye West.

Vidéo et photo

Le rappeur est accusé dans le magazine d’avoir présenté des vidéos et clichés de nature pornographique - y compris une photo intime de son ex-femme Kim Kardashian - à des employés d’Adidas et d’avoir eu à leur égard pendant des années un comportement inapproprié.

Plusieurs anciens cadres supérieurs d’Adidas ont envoyé cette semaine une lettre aux dirigeants du groupe pour leur communiquer leurs griefs.

«Il n’est pour le moment pas clair que les accusations portées dans une lettre anonyme sont vraies», a indiqué Adidas dans un communiqué.

«Cependant nous prenons très aux sérieux ces accusations et nous avons pris la décision de lancer une enquête indépendante immédiate sur cette affaire», ajoute-t-il.

Selon Rolling Stone, les anciens cadres travaillant pour la marque Yeezie accusent l’entreprise de ne pas avoir suffisamment protégé ses employés face «au comportement pervers de prédateur» de Kanye West «à l’égard des femmes».

Ces derniers estiment avoir vécu «des années d’abus verbaux, de tirades vulgaires et de manœuvres d’intimidation».

«Ces dernières années», Kanye West «s’en est pris aux femmes» collaboratrices «en leur tenant des propos insultants, ayant recours à des références sexuelles dérangeantes lorsqu’il faisait des commentaires sur le design des baskets», déplore la lettre.

Rolling Stone relate une scène de 2017 dans une usine d’Adidas à Qinyuan en Chine, dans laquelle le rappeur était venu examiner des prototypes de chaussures. Il a alors, selon le magazine, commencé à crier son mécontentement devant le résultat avant de s’approcher d’une employée et de lui lancer : «Je veux que tu me fasses des chaussures que je puisse "baiser"».

«Boussole morale»

Dans le courrier, la direction d’Adidas se voit reprocher d’avoir désactivé sa «boussole morale» en «ignorant à la fois le comportement public incendiaire de Kanye et les plaintes de l’équipe Yeezy».

La marque de vêtements de sport avait rompu en octobre ses liens avec Kanye West à cause, alors, de ses remarques antisémites.

Quelques jours plus tôt, le rappeur, qui dit souffrir de troubles bipolaires, était apparu portant un t-shirt avec le slogan «White Lives Matter» lors d’un défilé de mode à Paris.

Ce slogan, utilisé par l’extrême droite américaine, détourne le nom du mouvement «Black Lives Matter», qui milite contre le racisme envers les Afro-Américains.

La collaboration entre Adidas et la star américaine a longtemps été l’une des plus fructueuses du monde de la mode.

Développée depuis 2014, la collection de baskets Yeezy a connu un succès phénoménal qui a contribué à rendre Kanye West milliardaire.

Aux côtés de Beyoncé, Stella McCartney et Pharrell Williams, Kanye West comptait parmi les célébrités avec lesquelles Adidas a noué un partenariat pour séduire la clientèle dans le segment lifestyle.

Les relations entre les deux partenaires s’étaient notablement dégradées ces derniers mois en lien avec les diverses frasques de la star.

«Ye», le surnom du rappeur, a été suspendu sur Twitter après avoir écrit qu’il allait s’attaquer aux juifs dans une publication depuis supprimée par le réseau social car enfreignant ses règles. Il a aussi été suspendu d’Instagram.

La maison de mode Balenciaga et la chaîne américaine de prêt-à-porter Gap ont également rompu leurs liens avec Kanye West.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.