/news/health
Navigation

Boire du thé, est-ce vraiment bon pour la santé?

un tas de feuilles de thé avec une tasse et une théière en fond
Photo adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

La consommation de thé noir est souvent associée à toute une série de bienfaits pour la santé, notamment une meilleure santé cardiaque et intestinale et une baisse de la tension artérielle et de la glycémie.  

Aujourd'hui, des chercheurs de l'université Edith Cowan ont rapporté que boire une tasse de thé chaque jour pouvait aider les gens à être en meilleure santé plus tard dans la vie.

À la suite d'une étude portant sur plus de 880 femmes d'un âge moyen de 80 ans, ils ont constaté que les participantes étaient beaucoup moins susceptibles de présenter une accumulation importante de calcifications aortiques abdominales (CAA) si leur régime alimentaire comportait un niveau élevé de flavonoïdes. La calcification aortique abdominale est un facteur prédictif du risque cardiovasculaire, tel que la crise cardiaque et l'accident vasculaire cérébral, ainsi que de la démence en fin de vie.

« Chez les femmes qui ne boivent pas de thé noir, un apport total plus élevé en flavonoïdes non issus du thé semble également protéger contre la calcification étendue des artères, a déclaré Ben Parmenter, responsable de l'étude. Cela implique que les flavonoïdes provenant de sources autres que le thé noir peuvent protéger contre la CAA lorsque le thé n'est pas consommé. »

Si les flavonoïdes sont présents dans le thé noir et le thé vert, ces substances naturelles se trouvent également dans les pommes, les noix, les agrumes et les baies.

« Dans la plupart des populations, un petit groupe d'aliments et de boissons - exceptionnellement riches en flavonoïdes - contribue à l'essentiel de l'apport total en flavonoïdes alimentaires. Les principaux contributeurs sont généralement le thé noir ou vert, les myrtilles, les fraises, les oranges, le vin rouge, les pommes, les raisins secs et le chocolat noir, a-t-il ajouté. Dans d'autres populations ou groupes de personnes, comme les jeunes hommes ou les personnes originaires d'autres pays, le thé noir pourrait ne pas être la principale source de flavonoïdes. »

Les résultats complets de l'étude ont été publiés dans Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.