/news/society
Navigation

Communauté métropolitaine de Montréal: une première politique d'habitation adoptée

Communauté métropolitaine de Montréal: une première politique d'habitation adoptée
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté jeudi la première Politique métropolitaine d’habitation pour relever les défis qui se posent dans un contexte de transformations démographiques et de crise climatique. 

• À lire aussi: «Il faut que les femmes arrêtent de mourir», dit une victime harcelée par son voisin

• À lire aussi: Crise du logement: Le ton monte entre les manifestants et la ministre Laforest à Saguenay

«La pénurie de logements et la crise d'abordabilité ont de graves conséquences sur la population du Grand Montréal. [...] Avec l'ajout de cibles de logements sociaux et abordables dans le PMAD, [...] la CMM se positionnera comme une des régions métropolitaines les plus proactives pour assurer la mixité sociale dans ses milieux de vie», a déclaré Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal.

La CMM a annoncé avoir adopté sa politique dans le but principal d’assurer un financement «suffisant et prévisible du logement social et communautaire», a-t-on fait savoir par voie de communiqué, d’autant plus que le prix des loyers a explosé dans les dernières années dans le GrandMontréal.

Rappelons que la CMM est un organisme de planification, de coordination et de financement pour la région de Montréal qui exerce ses fonctions entre autres dans le cadre de l’aménagement du territoire, du transport en commun et de l’environnement.

L’intégration de cibles de logements sociaux et abordables, déterminés en fonction des besoins des ménages de la région, dans le Plan métropolitain d’aménagement et de développement est aussi proposée.

Afin d’aider les municipalités à mettre en place ces logements, la CMM mettra sur pied un programme d’accompagnement qui bénéficiera à toutes les municipalités ciblées du Grand Montréal.

«Cette politique répond avec aplomb à une crise qui afflige nos familles depuis trop longtemps. Je suis fier que nous le fassions [...] et que nous nous donnions des outils pour favoriser l'abordabilité de l'habitation avec plusieurs idées innovantes», a expliqué Stéphane Boyer, maire de Laval et vice-président du conseil.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.