/news/politics
Navigation

Les trois demandes de Valérie Plante au nouveau chef de police du SPVM

Coup d'oeil sur cet article

Quelques heures après la nomination de Fady Dagher à titre de chef de police, la mairesse Valérie Plante dévoile ce qu’elle va considérer comme un mandat réussi à la tête du SPVM. 

• À lire aussi: Nouveau chef du SPVM: équilibre entre prévention et répression

• À lire aussi: Un accueil chaleureux du côté des policiers du SPVM pour Fady Dagher

• À lire aussi: [EN VIDÉO] Un homme en colère interrompt le point de presse du nouveau directeur du SPVM

«Je souhaite que M. Dagher rallie tous celles et ceux qui ont des opinions contre lui. Ensuite, je vous disais qu’il y a une baisse de 30% du nombre de coups de feu dans la dernière année et je souhaite que ça continue et je veux qu’il réfléchisse à de nouveaux programmes pour que la population se sente en confiance, que les policiers se sentent appuyés», confie la mairesse Valérie Plante en entrevue à l’émission «Le Bilan».

  • Écoutez l'entrevue avec Fady Dagher à l’émission de Philippe-Vincent Foisy  diffusée chaque jour en direct 7 h 45 h via QUB radio : 

Pour faire diminuer le nombre de fusillades qui reste élevé dans la région de Montréal, la mairesse souhaite aussi que le nouveau chef de police travaille sur la prévention.

«On veut vraiment que le modèle montréalais émerge. Dans ce modèle la prévention est vraiment importante. C’est une continuité en ce qui existe déjà, mais il faut renforcer ça en donnant un genre de "boost" pour resserrer les liens entre les communautés et le SPVM», explique Mme Plante.

Elle a rappelé durant son passage à l’émission que M. Dagher pourrait ajouter son grain de sel dans le «modèle de Montréal».

«Renforcer le "modèle de Montréal" où l’on a décidé de mettre les jeunes au centre de la démarche, mais j’ai hâte d’entendre M. Dagher nous dire comment on peut emmener ça encore plus loin basé sur ses expériences et les réalités de Montréal», dit la mairesse de Montréal.

Selon elle, M. Dagher est un ajout important qui vient s’ajouter au travail déjà commencé à Montréal.

«Le SPVM a toujours fait preuve de beaucoup d’innovation au niveau de sa police communautaire, certaines escouades misent en place. M. Dagher arrive en place avec des défis, mais avec un corps policier qui travaille extrêmement fort», souligne-t-elle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.