/news/currentevents
Navigation

Mort de deux jeunes par surdose: une drogue plus puissante que le fentanyl en cause

Mort de deux jeunes par surdose: une drogue plus puissante que le fentanyl en cause

Coup d'oeil sur cet article

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay – Lac-Saint-Jean a rapporté jeudi par voie de communiqué deux décès liés à une surdose due à la présence de protonitazène dans des comprimés de dilaudid 8 mg. 

Le protonitazène est un opioïde de synthèse qui serait plus puissant que le fentanyl. Ses effets sont peu connus à ce jour, a déclaré le CIUSSS, et proches de ceux dus à la prise d’autres opioïdes, soit un risque accru de dépression respiratoire, d'arrêt respiratoire et de décès par surdose.

Les effets peuvent être temporairement renversés par la naloxone, souvent après plusieurs doses.

Le CIUSSS a rappelé d'appeler le 911 immédiatement pour une intervention rapide et optimale en cas de surdose.

Recommandations:

1. Faire circuler l'information sur la présence de protonitazène dans ces comprimés et le risque de décès associé à leur consommation.

2. Offrir un «counseling» sur les pratiques de consommation à risques réduits: éviter de consommer seul, lorsque plusieurs personnes consomment, éviter de consommer tous en même temps, diminuer la dose pour voir l'effet ou faire une dose d'essai, fréquenter régulièrement le service de consommation supervisée La Baraque, au Service de travail de rue de Chicoutimi (centre-ville de Chicoutimi), avoir de la naloxone disponible en quantité suffisante et savoir l'utiliser lorsqu'une personne présente des signes de surdose, appeler le 911 en cas de surdose (la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose assure l'immunité contre les poursuites pour possession simple aux témoins de surdose ayant composé le 911).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.