/world/middleeast
Navigation

Un paramilitaire tué au Kurdistan iranien

Un paramilitaire tué au Kurdistan iranien
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un paramilitaire a été tué par des «contre-révolutionnaires» à Marivan, au Kurdistan iranien, dans le nord-ouest du pays, a indiqué l'agence Fars. 

L'Iran est le théâtre de manifestations déclenchées par la mort le 16 septembre de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans décédée après son arrestation par la police des mœurs à Téhéran pour infraction au code vestimentaire strict de la République islamique prévoyant notamment le port du voile pour les femmes.

Téhéran, qui voit dans la plupart de ces manifestations des «émeutes», a arrêté des centaines de personnes et accuse notamment des forces étrangères d'être derrière ce mouvement pour chercher à déstabiliser la République islamique.

«Ali Fatahi (...) a été assassiné mercredi soir par les mercenaires de l'ennemi et de la contre-révolution parce qu'il était un membre du Bassij», a indiqué l'agence Fars, en référence au corps de volontaires islamistes pouvant agir comme supplétifs des forces de l'ordre.

L'agence citait le responsable de la sécurité de la province du Kurdistan Mohammad Rezaei qui a précisé que l'homme, «un citoyen de Marivan», avait été «tué par balle dans le dos» devant chez lui.

Depuis le début des manifestations mi-septembre, plus de 30 membres des forces de sécurité ont été tués dans des incidents «liés aux émeutes», selon les médias officiels iraniens.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.