/misc
Navigation

Un trône à reconquérir

Le Rouge et Or vise un 11e titre national

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo d'archives, Didier Debusschère Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.

Coup d'oeil sur cet article

Le Rouge et Or de l’Université Laval n’a pas l’habitude de jouer les figurants à la Coupe Vanier comme en font foi ses 10 victoires en 12 participations. Son dernier championnat national remonte à 2018. Deux de ses triomphes ont d’ailleurs été célébrés face aux Huskies de la Saskatchewan qui, eux, ont connu pas mal moins de succès à la grand-messe du football universitaire canadien. Seulement trois titres malgré neuf présences. Renverseront-ils la tendance ou le Rouge et Or s’offrira-t-il un 11e titre national ? Voici ce que nous réserve cette 57e Coupe Vanier.

• À lire aussi: Coupe Vanier: l’attaque du Rouge et Or à l’honneur cette fois-ci

• À lire aussi: Coupe Vanier: des airs de 1999 pour le Rouge et Or

• À lire aussi: Gonflés à bloc pour finir en beauté

• À lire aussi: Loin d’impressionner les Huskies

AVANTAGE ROUGE ET OR

Historique des affrontements entre le Rouge et Or et les Huskies :

Québec | 1999 

Churchill Bowl : Huskies 21 — Rouge et Or 27 

Saskatoon | 2004 

Coupe Vanier : Huskies 1 Rouge et Or 7 

Saskatoon | 2005 

Coupe Mitchell : Rouge et Or 27 Huskies 29 

Hamilton | 2006 

Coupe Vanier : Rouge et Or 13 Saskatchewan 8

Une défaite à venger

Défaits l’an dernier en finale de la Coupe Vanier, les Huskies de la Sasktachewan voudront venger leur échec subi sur le terrain du stade TELUS-UL, à Québec. 

Mason Nyhus
Photo Didier Debusschère
Mason Nyhus

La bonne nouvelle dans leur cas, c’est que plusieurs joueurs ayant disputé ce match sont de retour cette année et bénéficient d’une précieuse expérience. À commencer par le vétéran quart de cinquième année, Mason Nyhus. 

Les succès de l’attaque des Huskies passeront assurément par le joueur par excellence de la conférence ontarienne. Nyhus a lancé en moyenne pour 344,9 verges par match durant la saison régulière, un sommet au pays. Son plus proche poursuivant est Arnaud Desjardins du Rouge et Or avec 319,4 verges par match. Ses 18 passes de touché cet automne le placent au deuxième rang au Canada derrière Desjardins. 

Nyhus ne manque pas de munitions à l’attaque alors que deux de ses receveurs figurent dans le Top 10 pour la moyenne de verges gagnées par match. Rhett Vavra et Daniel Perry récoltent chacun près de 75 verges par la voie des airs à chaque rencontre et ont respectivement inscrit cinq et deux touchés. 

L’entraîneur-chef Scott Flory compte aussi sur un bon porteur de ballon en la personne de Ryker Frank. Sa récolte de 562 verges en huit matchs cette saison le place au 12e rang parmi tous les porteurs du pays. Il a également ajouté trois majeurs. 

Leur victoire de 36-19 à la Coupe Uteck contre les X-Men de St-Fx a soulevé quelques doutes puisque le match était égal 13 à 13 au quatrième quart. Plusieurs s’attendaient à ce que les représentants de l’Ouest ne fassent qu’une bouchée des champions de l’Atlantique. 

Scott Flory a parlé « d’erreurs coûteuses » et de « mauvaises pénalités » pour expliquer en partie la performance des siens. Flory a assuré que son équipe serait meilleure samedi. Reste à voir si ses joueurs ont entendu le message.  

MASON NYHUS #8 : QUART-ARRIÈRE

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo courtoisie

18 touchés | 2759 verges | 3 interceptions | Taux de passes complétées de 66,1 % 

La pierre angulaire de l’attaque des Huskies voudra finir sa carrière universitaire en tant que champion. Ses 2759 verges de gains aériens en saison le placent au sommet de la pyramide dans cette catégorie. 

RYKER FRANK #34 : PORTEUR DE BALLON

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo courtoisie

3 touchés | 562 verges 

Nommé sur l’équipe d’étoiles de la conférence ontarienne, Ryker Frank est aussi le lauréat du titre de l’étudiant-athlète s’étant le plus démarqué pour son travail dans la communauté. 

RHETT VAVRA #88 : RECEVEUR DE PASSES

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo courtoisie

5 touchés | 603 verges 

Le receveur de deuxième année a explosé cette année après une année recrue où il a été peu utilisé. Il a inscrit cinq touchés en saison régulière et un autre en séries. 


HUSKIES DE LA SASKATCHEWAN

  • Fiche de 8-1 en saison régulière 
  • Classé 4e du Top 10 U Sports 
  • 241 points marqués 
  • 119 points accordés 
  • 10 présences à la Coupe Vanier
  • 3 fois champion
  • Dernière victoire en 1998

De la résilience à revendre

Le Rouge et Or de l’Université Laval a le don de faire vivre de grandes émotions à ses partisans depuis deux semaines. D’abord en remportant la Coupe Dunsmore à la dernière seconde grâce à un simple, puis en comblant un retard de 17 points face aux Mustangs de l’Université Western, sur leur propre terrain. 

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo Didier Debusschère

L’entraîneur-chef Glen Constantin a parlé de résilience après la victoire à la Coupe Mitchell. Un atout qui ne sera pas de trop samedi après-midi. 

Après s’être auto-proclamé « le meilleur porteur de ballon au Canada » durant le camp d’entraînement, Kalenga Muganda a connu son meilleur de l’année – et de loin – au bon moment. Ses 173 verges au sol en 24 portées contre Western rendent soudainement l’attaque terrestre encore plus redoutable. 

En défensive, Alec Poirier a connu lui aussi un match monstrueux samedi dernier avec 17 plaqués, dont sept en solo. Reconnu pour faire passer de mauvaises journées aux porteurs de ballon rivaux, le secondeur intérieur aura la tâche de stopper le porteur Ryker Frank, qui porte tout comme lui le numéro 34. 

Brillant toute l’année, le receveur de passes Kevin Mital devra continuer de tourmenter la tertiaire adverse. En comptant la saison régulière et les séries, il a inscrit 17 touchés cette saison. Même s’il n’a pas trouvé la zone payante contre les Mustangs, le numéro 8 a encore été la cible favorite d’Arnaud Desjardins la semaine dernière, avec six réceptions et des gains de 77 verges. 

Le Rouge et Or n’a pas l’habitude de rater son coup à la Coupe Vanier. En 12 présences à la grande finale du football universitaire canadien, ils ont soulevé le gros trophée dix fois. 

Sur la dizaine de triomphes, deux sont survenus contre les Huskies de la Saskatchewan.  

KALENGA MUGANDA #23 : PORTEUR DE BALLON

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo courtoisie

Aucun touché | 252 verges 

Ses statistiques en saison régulière n’ont peut-être rien de flamboyant, mais celles à la Coupe Mitchell sont dignes des meilleurs porteurs au pays. Pourra-t-il répéter ses exploits pour une deuxième semaine consécutive ? 

ALEC POIRIER #34 : SECONDEUR INTÉRIEUR

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo courtoisie

29 plaqués dont 15 en solo | 2 interceptions 

Véritable pilier en défense, il a été au cœur des succès de son unité à la Coupe Mitchell avec ses 17 plaqués, dont sept en solo. Ses précieux services seront à nouveau nécessaires en fin de semaine. 

KEVIN MITAL #8 : RECEVEUR DE PASSES

Le Rouge et Or n’a pas soulevé le célèbre Graal représentant la suprématie du football universitaire canadien depuis le 24 novembre 2018.
Photo courtoisie

12 touchés | 751 verges 

La cible de prédilection d’Arnaud Desjardins dans la zone des buts peut à tout moment causer des maux de tête à la défensive adverse. Ses 12 touchés inscrits en saison régulière et les 5 autres ajoutés en séries en sont la preuve.


ROUGE ET OR DE L’UNIVERSITÉ LAVAL

  • Fiche de 8-1 en saison régulière 
  • Classé 2e du Top 10 U Sports 
  • 274 points marqués 
  • 112 points accordés
  • 12 présences à la Coupe Vanier 
  • 10 fois champion
  • Dernière victoire en 2018
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.