/finance/business
Navigation

Manifestation durement réprimée à iPhone City: votre nouveau téléphone pourrait arriver en retard

Les policiers ont brutalement mis au pas des ouvriers rebelles à Zhengzhou, une ville surnommée iPhone City

CHINA-HEALTH-VIRUS-PROTEST
Photo AFP Les policiers chinois, tous vêtus de combinaisons de protection contre les risques de contamination par des pathogènes, n’y sont pas allés de main morte lors d’une récente manifestation de travailleurs dans la gigantesque usine Foxconn de Zhengzhou. Ils ont dispersé les protestataires en distribuant généreusement les coups de matraque et de barre de fer.

Coup d'oeil sur cet article

Des policiers ont durement réprimé une manifestation de travailleurs à la plus grande usine d'iPhone au monde, en Chine. Les téléphones d’Apple pourraient arriver en retard à Noël.​​​​​​

• À lire aussi: «Prends l'argent et pars»: l'offre aux salariés mécontents après de violentes manifestations à «iPhone City»

• À lire aussi: Chine: début du confinement autour d'iPhone city

• À lire aussi: Manifestation en Chine dans la plus grande usine d'iPhone du monde

Le iPhone que vous souhaitez acheter à Noël aura peut-être coûté une raclée à un travailleur chinois. 

Les policiers chinois, tous vêtus de combinaisons de protection contre les risques de contamination par des pathogènes, n’y sont pas allés de main morte lors d’une récente manifestation de travailleurs dans la gigantesque usine Foxconn de Zhengzhou. Ils ont dispersé les protestataires en distribuant généreusement les coups de matraque et de barre de fer.
Photo AFP
Les policiers chinois, tous vêtus de combinaisons de protection contre les risques de contamination par des pathogènes, n’y sont pas allés de main morte lors d’une récente manifestation de travailleurs dans la gigantesque usine Foxconn de Zhengzhou. Ils ont dispersé les protestataires en distribuant généreusement les coups de matraque et de barre de fer.

Jeudi, plusieurs vidéos ont circulé sur les réseaux sociaux montrant une centaine de travailleurs affrontant des membres des forces de l’ordre, dont certains étaient vêtus de combinaisons blanches de protection contre les matières dangereuses. Ces derniers donnaient des coups de pied et frappaient des manifestants avec des matraques et des tiges de métal. Certains travailleurs auraient quant à eux jeté des bouteilles et des barrières sur les agents.

Erreur « technique »

Les travailleurs de l'usine de Foxconn (un sous-traitant d’Apple) à Zhengzhou se plaignent que Foxconn a modifié les conditions de salaire qui avaient d’abord été proposées pour les attirer. Ils ont également affirmé que Foxconn les avait contraints à partager des dortoirs avec des collègues qui avaient été déclarés positifs à la COVID-19.

Afin de maintenir la production d’iPhone à l’approche des Fêtes malgré des cas de COVID-19 en hausse, l’entreprise a dû confiner le site, dans des conditions dénoncées comme « chaotiques » par des salariés qui ont été nombreux à fuir l’usine. Foxconn a aussi dû embaucher rapidement des dizaines de milliers d’employés.

Des salariées de Foxconn, à Shenzhen, dans le sud de la Chine. Foxconn est le plus grand sous-traitant mondial d’électronique. En plus d’Apple, elle reçoit aussi des commandes de Sony, Dell et une foule d’autres entreprises du secteur, grandes et petites.
Photo AFP
Des salariées de Foxconn, à Shenzhen, dans le sud de la Chine. Foxconn est le plus grand sous-traitant mondial d’électronique. En plus d’Apple, elle reçoit aussi des commandes de Sony, Dell et une foule d’autres entreprises du secteur, grandes et petites.

Selon l’AFP, les manifestations ont éclaté quand les nouvelles recrues, qui avaient signé un contrat selon lequel ils toucheraient 3 000 yuans (560 $ CA) de primes, ont soudain vu ce chiffre réduit à 30 yuans . Foxconn a assuré jeudi qu’il ne s’agissait que d’une « erreur technique » dans son système de paiement, promettant que celle-ci serait réparée. 

Foxconn s’excuse 

Foxconn a présenté ses excuses jeudi et dit vouloir indemniser les travailleurs frappés par la police lors des manifestations. L’entreprise a également acheté la paix en offrant à plusieurs salariés des primes de 10 000 yuans (1 340 euros) en échange de la fin de leur contrat et de leur départ immédiat du site, selon l’AFP.

Les policiers chinois, tous vêtus de combinaisons de protection contre les risques de contamination par des pathogènes, n’y sont pas allés de main morte lors d’une récente manifestation de travailleurs dans la gigantesque usine Foxconn de Zhengzhou. Ils ont dispersé les protestataires en distribuant généreusement les coups de matraque et de barre de fer.
Photo AFP
Les policiers chinois, tous vêtus de combinaisons de protection contre les risques de contamination par des pathogènes, n’y sont pas allés de main morte lors d’une récente manifestation de travailleurs dans la gigantesque usine Foxconn de Zhengzhou. Ils ont dispersé les protestataires en distribuant généreusement les coups de matraque et de barre de fer.

Ce n’est pas la première fois que le principal sous-traitant est mis en cause pour ses mauvaises conditions de travail. On se souviendra qu’en 2010, une vague de suicide dans les usines du groupe avait fait les manchettes. 

Image négative 

Est-ce que ces événements pourraient pousser les consommateurs à boycotter Apple ?

Selon Michelle Blanc, c’est le gouvernement chinois, plutôt qu’Apple, qui souffre d’un problème d’image en ce moment. 

« C’est le gouvernement qui est perçu comme la cause du problème. C’est lui qui sévit contre sa population en ce moment, dont ceux qui travaillent à l’usine. »

Qu’est-ce que iPhone City ?

Zhengzhou, une immense ville industrielle de l'est de la Chine, porte également un nom plus informel : iPhone City. Selon le Wall Street Journal, dans cette ville de six millions d'habitants située dans une région pauvre de Chine, le gouvernement local avait versé 1,5 milliard de dollars à Foxconn en 2017, le principal fournisseur d'iPhone d'Apple.

L'argent est utilisé, en partie, pour améliorer les infrastructures locales, réduire les coûts d'exportation de Foxconn et construire des logements pour les quelque 200 000 employés de l'usine.

Une pénurie d’iPhone à Noël ?

Les difficultés que connaît l’usine de Zhengzhou pourraient compliquer la livraison d’appareils dans plusieurs pays pour la saison des Fêtes. Apple a déjà prévenu qu’elle expédiera moins d’appareils à l’étranger dans les semaines à venir. Déjà, des retards ont été signalés pour les nouveaux iPhone 14 Pro et 14 Pro Max, selon Global News. 

« La question fondamentale que tu dois te poser c’est : as-tu besoin de changer ton iPhone ? » – Michelle Blanc

Michelle Blanc est experte en commerce électronique. Et selon elle, vaut mieux endurer son vieux téléphone que de courir après le nouveau.

« Ça fait un bout qu’Apple a des problèmes d’approvisionnement à cause de la COVID, comme toutes les autres entreprises, d’ailleurs. J’avais moi-même besoin d’un câble d’alimentation et ça m’a pris trois mois pour l’avoir ! », raconte-t-elle. La chaîne d’approvisionnement d’à peu près tout le monde est affectée.

Qui est Foxconn ?

Le fabricant d'iPhone et d'autres gadgets est un géant de l'industrie électronique.

Foxconn, également connu sous le nom de Hon Hai Precision Industry Co., est le plus grand sous-traitant mondial d'électronique, avec des usines dans toute la Chine continentale. Il est surtout connu pour fabriquer des iPhone et d'autres appareils Apple, mais sa longue liste de clients comprend Sony Corp., Dell Inc. et BlackBerry Ltd.

En 2021, le chiffre d'affaires annuel de la société a atteint 5,99 billions de nouveaux dollars taïwanais (175 milliards de dollars américains) et l’entreprise est arrivée 20e dans le classement Fortune Global 500 2022. 

Sources : Chicago Tribune et Wikipédia

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.