/sports/hockey
Navigation

Le Rocket domine, mais s’incline face aux Senators

Le Rocket domine, mais s’incline face aux Senators
Photo Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Le Rocket de Laval a dirigé plus du double de tirs sur le filet d’Antoine Bibeau que les Senators de Belleville sur celui de Kevin Poulin, mais ce sont tout de même les favoris de la foule qui l’ont emporté 4 à 1, samedi, au CAA Arena. 

• À lire aussi: Force de Montréal: une victoire signée Jade Downie-Landry

• À lire aussi: Remontée très spectaculaire des Oilers

Les visiteurs ont mis à l’épreuve l’homme masqué adverse 50 fois, et ce dernier a seulement cédé sur un tir de Lucas Condotta en première période. Il a été particulièrement impressionnant au deuxième vingt, où il a repoussé l’ensemble des 20 lancers envoyés dans sa direction. Il a de surcroît fermé la porte aux joueurs du Rocket lors de chacun des cinq avantages numériques dont ils ont bénéficié.

À l’autre bout de la patinoire, Poulin a été trahi par les unités spéciales. Il a été déjoué deux fois plutôt qu’une par Angus Crookshank, alors que les Senators jouaient avec l’avantage d’un homme.

Cole Reinhardt, pendant que le Rocket profitait de l’avantage d’un homme au dernier engagement, a été l’autre joueur à déjouer Poulin, qui a cédé trois fois sur 20 lancers. Scott Sabourin a enrichi la marque dans un filet désert.

Le Rocket a ainsi échoué dans une autre tentative de signer une deuxième victoire de suite, lui qui n’a pas réussi ce fait depuis le début de la saison.

Il poursuivra ce voyage de cinq matchs avec un arrêt à Utica, pour y affronter les Comets, mercredi.

Une blessure malchanceuse pour Cayden Primeau

Le jeune gardien Cayden Primeau a été contraint de quitter la rencontre des siens, même s’il n’a pas vu d’action.

Assis au banc des siens alors qu’il servait d’auxiliaire à Poulin, Primeau a été atteint au visage par un bâton. Le natif du Michigan a été forcé de retourner au vestiaire, et on ne l’a pas revu par la suite.

Primeau présente un dossier de 4-6-2, un taux d’efficacité de ,893 et une moyenne de buts accordés de 3,53 depuis le début de la campagne du Rocket.

L’ancien choix de septième ronde du Canadien de Montréal traverse une période plutôt creuse, après avoir mené le Rocket en finale de l'Association de l’Est au printemps dernier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.