/news/health
Navigation

Après les enfants, au tour des adultes de manquer de médicaments

pénurie de médicaments
Photo Audrey Robitaille Dans ce Brunet de la rue Sherbrooke, à Montréal, les Tylenol ont presque tous quitté les tablettes.

Coup d'oeil sur cet article

Tylenol, Hydrasense, Benylin... après les médicaments pédiatriques, ceux pour adultes se font de plus en plus rares sur les tablettes des grandes chaînes pharmaceutiques.

Les Québécois qui ont fait des provisions de médicaments pour affronter les prochaines semaines de froid hivernal doivent se frotter les mains. 

Dans plusieurs pharmacies de Mont-réal, les tablettes de médicaments contre le rhume et la grippe semblent avoir été dévalisées.

Lors du passage du Journal, les Tylenol « sinus » et « contre les mucosités » avaient en grande partie disparu des étagères dans les Pharmaprix d’Hochelaga-Maisonneuve. 

Les médicaments pour adultes se font aussi de plus en plus rares.
Photo Audrey Robitaille
Les médicaments pour adultes se font aussi de plus en plus rares.

Les médicaments pour combattre les allergies, les gouttes pour les yeux et le sirop contre la toux étaient tout aussi rares.

Dans l’un des Pharmaprix visités, à l’intersection des rues Sherbrooke et Hogan, une notice est affichée à l’emplacement des prisés médicaments pédiatriques.

« Considérant la demande exceptionnelle et afin d’en avoir pour tous les patients, nous limitons l’achat des produits Tylenol, Advil et leurs équivalents à un par personne. Nous travaillons sans relâche avec nos fournisseurs afin de remplir les tablettes pour vous. »

  • Écoutez l'entrevue de Benoit Dutrizac avec Benoît Morin, président de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires sur QUB radio : 

Des médicaments importés

La pénurie de Tylenol pour enfants devrait s’atténuer dans les prochains jours parce qu’une commande importante de médicaments est attendue cette semaine.

Les gouttes pour les yeux sont très prisées dans ce Pharmaprix d’Hochelaga-Maisonneuve.
Photo Audrey Robitaille
Les gouttes pour les yeux sont très prisées dans ce Pharmaprix d’Hochelaga-Maisonneuve.

L’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) estime que 250 000 bouteilles de Tylenol à saveur de raisin arriveront bientôt.

Sur les réseaux sociaux, des internautes doutent que ce nombre soit suffisant pour répondre à la demande grandissante. 

Un problème national

Dans plusieurs autres provinces, la situation dans les hôpitaux est aussi critique. La pénurie de Tylenol est loin d’arranger les choses, puisque les malades qui prendraient normalement des médicaments se retrouvent à engorger les urgences des hôpitaux.

C’est le cas à Montréal, où le taux d’occupation moyen des urgences était de 122 % samedi.

Le Dr Luc Boileau, directeur de la Santé publique, avait annoncé un « cocktail explosif » de trois virus la semaine dernière et recommandait de porter un masque. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.