/qubradio
Navigation

Entente avec le PQ: «On a un cartel, le conflit d’intérêts est évident», dit Thomas Mulcair

Entente avec le PQ: «On a un cartel, le conflit d’intérêts est évident», dit Thomas Mulcair
MATTHEW USHERWOOD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

En n’accordant que le minimum au Parti québécois (PQ), l’analyste politique Thomas Mulcair croit que les caquistes, les libéraux et les solidaires font fausse route, une opinion partagée par l’ancien chef du parti, Jean-François Lisée. 

• À lire aussi: Reconnaissance parlementaire: les conservateurs ont l’appui du PQ

• À lire aussi: Le PQ fait son bilan et réclame une juste reconnaissance

«C’est une journée noire pour la démocratie au Québec, a affirmé M. Lisée en entrevue à Qub radio, lundi. Legault vient de dire à un million d’électeurs: je m’en fous de votre vote.»

L’ancien chef du PQ croit que les autres partis viennent de manquer l’occasion parfaite de montrer leur ouverture pour la démocratie. M. Lisée remarque qu’avec la formule actuelle, un vote pour le PLQ vaut 10 fois plus qu’un vote pour le PQ.

Dix fois plus de questions, dix fois plus d’argent pour les activités courantes. Il rappelle que la règle du «12 députés élus et 20 % des intentions de vote» a été instaurée par Robert Bourassa pour s’adapter à une situation particulière.

Or, d’avoir quatre partis dans l’opposition est une situation nouvelle également qui mériterait, selon lui, des ajustements. Il faudrait donc revoir cette règle selon lui, question de rendre le dernier processus électoral plus représentatif de la volonté des électeurs.

«Le problème c’est qu’on a un cartel avec des sièges qui est en train de s’autogouverner dans leur propre intérêt. Le conflit d’intérêts est manifeste [...] c’est un problème de base de justice», a pour sa part indiqué Thomas Muclair au micro de Richard Martineau.

En ce qui concerne les conservateurs, rien n’interdit Éric Duhaime d’être à l’Assemblée nationale à titre de député honoraire selon Lisée, une opinion que ne partage pas du tout M. Mulcair

«Non, il n’a pas gagné ses élections [...]. Gagner veut quand même dire quelque chose», a-t-il pour sa part indiqué.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.