/sports/hockey
Navigation

Pierre-Luc Dubois a le coeur à l'ouvrage

Pierre-Luc Dubois a le coeur à l'ouvrage
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant des Jets de Winnipeg Pierre-Luc Dubois connaît possiblement les meilleurs moments de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) et représente l’une des raisons des succès de sa formation cette saison. 

• À lire aussi: Canadien : Sean Monahan s’absente de l’entraînement

• À lire aussi: Le Kraken, une très grosse surprise

Dubois affiche au compteur 19 points en 20 rencontres après avoir touché la cible deux fois dans un gain de 7 à 2 aux dépens des Blackhawks de Chicago, dimanche. 

Le Québécois a d’ailleurs totalisé trois filets et autant de mentions d’aide au cours de ses quatre derniers affrontements. S’il maintient la cadence, il n’aura pas de difficulté à surpasser sa meilleure récolte qui fut de 61 points en 2018-2019. 

Pendant ce temps, les Jets occupent le deuxième échelon de la section Centrale avec une fiche de 13-6-1 et accusent un retard d’un point sur le sommet détenu par les Stars de Dallas.

Évoluant au centre de la deuxième unité aux côtés de Kyle Connor et d’Axel Jonsson-Fjallby, Dubois se réjouit de pouvoir contribuer régulièrement aux réussites de l’équipe.

«Si vous souhaitez connaître du succès dans cette ligue, la seule façon d’y arriver durant une campagne de 82 parties comme celle-là est l’apport de tout le monde, a-t-il déclaré au quotidien "Winnipeg Sun". Certains soirs, quelques lignes peuvent en offrir plus offensivement ou défensivement. C’est comme cela qu’il faut aborder l’année pour être à la hauteur.»

Défensive à peaufiner

S’il y a d’ailleurs un aspect du jeu que l’ancien des Blue Jackets de Columbus espère améliorer, c’est son jeu défensif à forces égales. Il présente une fiche de -5 et n’a pas terminé au-dessus de zéro depuis la saison 2018-2019, quand il a conclu à +16.

Heureusement pour lui, qui est surtout reconnu pour ses habiletés en attaque, d’autres éléments importants des Jets sont là pour empêcher l’adversaire de causer des dégâts, tout en ajoutant un but ici et là.

«Nous avons eu des filets au moment opportun. [...] Chaque trio a marqué, c’est bien de voir cela. Nous avons besoin d’un peu de buts des attaquants de soutien et nous en avons eu, a souligné l’entraîneur-chef Rick Bowness. Nous n’avons pas connu un bon départ encore une fois, mais en inscrivant le premier but, on a pu partir de là et ça nous a donné un élan.»

Winnipeg accueillera l’Avalanche du Colorado, mardi, dans le premier d’une séquence de quatre duels à domicile.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.