/world/middleeast
Navigation

Qatar 2022: la Coupe du monde de l'islamisme?

Qatar 2022: la Coupe du monde de l'islamisme?
Capture d'écran CNBC | Amin Mohammad Jamali | Getty Images Sport | Getty Images

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les messages de soutien aux droits LGBTQ+ ont été bannis par la FIFA pour la Coupe du monde de soccer au Qatar, le pays hôte, lui, n'aurait aucune difficulté à utiliser la tenue du tournoi pour promouvoir sa vision reconnue comme rigoriste de l'islam.

• À lire aussi: La prière, c’est du sérieux

• À lire aussi: Qatar 2022: pas de bière? Pas si grave

• À lire aussi: Le Mondial de la honte? Autres révélations sur les atrocités vécues par la communauté LGBTQ+ au Qatar

C’est du moins ce que nous explique l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI), organisation non gouvernementale de surveillance des médias islamiques considéré par certains comme «indispensable», et part d'autres comme une «opération de propagande» néo-conservatrice.

L’éclosion de cette polémique en Occident part au départ d’une fausse nouvelle. Dans une vidéo relayée la semaine dernière, un prédicateur profiterait de la Coupe du monde pour convertir des visiteurs à l’islam.

Cette vidéo date en fait de 2016 et n’est donc pas reliée à la Coupe du monde. 

Néanmoins, cette fausse nouvelle en a incité certains à se poser cette question: et si ce pays conservateur profitait de l’événement pour déployer son soft power et faire du prosélytisme religieux? En plus de l'organisation MEMRI, une personnalité comme la chroniqueuse et essayiste Caroline Fourest a aussi souhaiter aborder cette question.

Premièrement, le pays aurait donné plus de moyens à l’organisation Qatar Guest Center pour inviter les non-musulmans visitant le pays pendant la Coupe du monde à se convertir à l’islam.

Deuxièmement, le pays utiliserait une exposition ouverte pour la Coupe du monde, à la mosquée de l’imam Muhammad ibn Abd al-Wahhab, pour introduire les visiteurs aux «bienfaits» de la vision de l’islam au Qatar, connue comme étant d’inspiration conservatrice et wahhabite.

Une des brochures de prosélytisme religieux.
Capture d'écran MEMRI.ORG
Une des brochures de prosélytisme religieux.

C’est ici encore une organisation gouvernementale qui en aurait la responsabilité, soit le centre culturel islamique Abdullah Bin Zaid Al Mahmoud. Ce dernier fait partie du ministère qatari des Affaires islamiques, et il aurait tout fait pour que cette exposition soit accessible au plus grand nombre, en l’ouvrant aux hommes et aux femmes et en permettant l’accès à distance par des codes QR dans toutes les chambres d’hôtel.

Le code QR permettant d'avoir accès depuis sa chambre d'hôtel de visiteur à la plateforme de promotion de l'islam wahhabite qatari.
Capture d'écran MEMRI.ORG
Le code QR permettant d'avoir accès depuis sa chambre d'hôtel de visiteur à la plateforme de promotion de l'islam wahhabite qatari.

Enfin, le pays a mis en place des affiches dans les lieux publics de l’émirat pour vanter l’importance de l’islam dans la vie des croyants et l’importance des hadiths (dictons attribués au prophète Mahomet) dans la construction de cette vie en accord avec la foi musulmane.

Si ces actions peuvent être vues comme faisant partie intégrante du discours officiel du Qatar, la présence sur place de prédicateurs considérés comme terroristes dans plusieurs pays inquiète plus.

Par exemple, le cheik Zakir Naik est poursuivi en Inde pour financement d’opérations terroristes et il est un propagandiste pro Al-Qaïda. Il aurait assisté à la cérémonie d’ouverture du tournoi, ce que le Qatar a démenti.

Et il ne serait pas le seul du genre présent sur place.

De plus, alors que la promotion religieuse s’applique aussi aux activités d’influenceurs religieux musulmans, invitant par exemple les femmes étrangères à essayer le hijab, plusieurs prédicateurs n’hésitent pas à acclamer ces «efforts» du pays hôte pour «amener les gens à l’islam». 

La Coupe du monde au Qatar a lieu depuis le dimanche 20 novembre 2022. Elle s’achèvera le 18 décembre 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.