/sports/hockey
Navigation

Les Leafs n’ont pas dit leur dernier mot

HKN-HKO-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MINNESOTA-WILD
Getty Images via AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Maple Leafs de Toronto n’ont pas l’intention de laisser les Bruins de Boston se sauver avec le premier rang de la section Atlantique sans leur avoir offert une chaude lutte.

• À lire aussi: Nick Suzuki croit aux chances du Canadien de participer aux séries

• À lire aussi: Canadiens Nordiques – La rivalité: «Mon but était bon, c’est l’arbitre qui n’était pas bon» – Alain Côté

Au grand plaisir de leur entraîneur-chef Sheldon Keefe, qui a fait l’objet de critiques de certains partisans au début de la campagne, les Leafs ont gagné leurs quatre derniers duels et les voilà aux trousses des meneurs de leur section. Même si les représentants de la Nouvelle-Angleterre détiennent une priorité de trois points et détiennent autant de parties en main, il reste que les succès de la formation ontarienne laissent présager un resserrement au haut du classement. Après tout, ses principaux ténors répondent présent, Mitch Marner, Auston Matthews, John Tavares et William Nylander ayant chacun accumulé au moins 25 points cette saison.

Bref, les sensations sont excellentes dans le vestiaire et le reste de la Ligue nationale devra redouter davantage l’équipe en bleu et blanc, notamment Marner qui a inscrit au moins un point dans 17 parties d’affilée.

«C’est un circuit exigeant. Je ne m’attends pas à cela chaque soir. Il est plus important d’amasser des victoires. C’est ce que nous avons fait et qui nous rend à l’aise», a-t-il mentionné au quotidien «Toronto Sun», après un triomphe de 4 à 2 aux dépens des Red Wings de Detroit, lundi.

«Dans ce sport, rien ne peut être accompli par soi-même. Il vous faut l’aide de vos coéquipiers, a-t-il ajouté. Je tente toujours de trouver des endroits où je peux contrôler la rondelle pour effectuer des jeux et essayer de repérer des gars sur la patinoire.»

Franchir les obstacles

Malgré tout, rien n’est évident pour Keefe, qui doit composer avec des absents de marque à la ligne bleue. Les Morgan Rielly, Jake Muzzin et TJ Brodie ne sont pas là pour contribuer aux succès du club, mais les autres joueurs ont pris le relais.

«Le jeu d’équipe rend tout le monde meilleur, a complimenté le pilote. Il y a plusieurs formations devant se débrouiller avec de nombreuses blessures et elles trouvent le moyen de gagner.»

«Nous sommes suffisamment bons pour s’organiser et terminer du bon côté du tableau indicateur.»

Les Leafs accueilleront les Sharks de San Jose, mercredi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.