/news/society
Navigation

La guignolée des médias commence jeudi

La guignolée des médias commence jeudi

Coup d'oeil sur cet article

Des milliers de bénévoles sillonneront les rues partout au Québec pour récolter des fonds dans le cadre de la grande guignolée des médias qui débute jeudi. 

Depuis novembre, des organismes communautaires travaillent d’arrache-pied pour faire de cet événement un succès. Les organisateurs ont travaillé avec les municipalités afin de savoir quelles rues ils pourront emprunter. Des milliers de bénévoles ont été recrutés.

Dans l’est du Québec, Dame Nature pourrait toutefois jouer les trouble-fêtes. Environnement Canada prévoit des rafales de vent allant jusqu’à 110 km/h.

«Nos bénévoles sont faits forts !» s’est exclamé le président du centre d’action bénévole de Rimouski-Neigette, Robert Gagnon. Ils vont être sur le chemin, parce qu’on sait que la pauvreté n’a pas d’odeur. Il faut faire un effort particulier pour faire de cette période des fêtes une réjouissance pour tout le monde.»

Le portrait de la faim a considérablement changé au cours des dernières années. La pandémie n’a pas fait de cadeau, et avec l’inflation, la hausse du panier d’épicerie et la hausse des taux d’intérêts, de plus en plus de familles et de salariés font une demande d’aide alimentaire.

«On a environ 15 % d’augmentation [de demandes d’aide alimentaire] depuis la fin de l’été», s’est désolé le président du comptoir alimentaire de Sept-Îles.

L’an dernier, la guignolée des médias avait récoltée 3,8 millions $. Le record a été battu en 2020, avec plus de 4 millions $.

  • Écoutez l'entrevue avec Marie-Claude Barrette à l’émission de Richard Martineau via QUB radio : 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.