/sports/ski
Navigation

Un podium dans la mire de Christopher Fiola

Un podium dans la mire de Christopher Fiola
Photo d'archives, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Fort d’un bon début de saison, Christopher Fiola a bon espoir de bien faire au Championnat des quatre continents.

• À lire aussi: Patinage de vitesse: une première depuis plus de 30 ans

Après une dernière saison difficile, Fiola est de retour en force cette année.

Avec des septième et huitième places sur 500 m lors des deux premières étapes de la Coupe du monde, le sprinter a percé le top 10 pour la première fois de sa carrière.

« Ces résultats ne sont pas au-delà de mes attentes, a-t-il mentionné. C’est là où je me voyais. J’ai connu de bonnes courses et j’ai le potentiel de faire encore mieux, surtout que j’étais dans le corridor intérieur à chaque course. À Calgary, lors de la prochaine Coupe du monde [7 au 9 décembre], je serai dans le corridor extérieur et jumelé avec l’Américain Jordan Stolz, qui est très bon. Ça me donnera une bonne cible et ça augure bien. »

Podium dans la mire

Fiola n’écarte pas la possibilité de grimper sur le podium, vendredi, lors du 500 m. « Sauf Laurent [Dubreuil] et Yuma [Murakami], j’ai battu tous les gars qui seront ici en fin de semaine depuis le début de la saison, a souligné celui qui pointe au huitième rang du classement cumulatif. J’ai battu les deux Coréens aux Pays-Bas. J’ai des chances de faire un podium. Sinon ça ne sera pas grave, puisque l’enjeu n’est pas grand. »

Jun-Ho Kim occupe la cinquième place au classement cumulatif, alors que son compatriote Min Kyu Cha a remporté l’argent aux Jeux olympiques de Pékin.

Si on compare avec l’an dernier, l’état d’esprit de Fiola est complètement différent. « Je ne cours pas après un temps ou un standard pour me qualifier pour la Coupe du monde, j’y suis déjà, a-t-il expliqué. Mes résultats confirment aussi que mon entraînement est bon. »

Gregor Jelonek n’est pas surpris du début de saison de son protégé, qui a eu la vie dure dans les deux dernières années. « Il est rendu là, dans le top 8, a résumé l’entraîneur-chef. Chris a terminé la dernière saison en force lors des courses de la Coupe Canada à Calgary et il continue sur sa lancée. Il doit continuer comme ça et ne pas tenter d’en faire trop. Il est à un bon endroit tant physiquement que mentalement. »

À développer

Cédrick Brunet complète le trio de sprinters qui s’entraîne au Centre de glaces. Il a vécu ses deux premières Coupes du monde en Europe et a terminé en 15e place et en 19e place.

« C’est un super bon jeune et c’est le fun qu’il ait pu faire deux courses dans le Groupe A [20 meilleurs patineurs], a indiqué Jelonek. Je suis content de son développement et on ne doit pas le brusquer. Même s’il glissera au 21e rang et se retrouvera dans le Groupe B à Calgary pour la prochaine Coupe du monde, son moral est excellent. Il continue d’apprendre. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.