/opinion/columnists
Navigation

Le PLQ et l'art de s'enfoncer en s'inspirant d'Elvis Gratton

Coup d'oeil sur cet article

Quand j’ai lu ça, je me suis dit : « Bien non, ça ne se peut pas, pas dans la situation où ils sont, pas avec un aussi faible taux de francophones qui votent pour eux, c’est impossible, ils n’ont pas osé ! »

Eh bien oui, ils ont osé.

Le PLQ a dit que François Legault a manqué de respect envers la communauté anglophone du Québec, car il n’a prononcé aucun mot en anglais lors de son discours inaugural.

LA TERRE APPELLE LE PLQ

Il y a quelques années, j’ai descendu la rivière Rouge en canot pneumatique.

Alors qu’on traversait des rapides, je me suis retrouvé projeté par-dessus bord.

Paniqué (je déteste avoir la tête sous l’eau) et désorienté, j’ai tenté tant bien que mal de remonter à la surface.

Pour me rendre compte – après ce qui m’a semblé être une éternité – que j’étais en train de gratter le fond de la rivière !

Je ne remontais pas, je m’enfonçais !

Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie, j’étais sûr que j’allais me noyer...

Eh bien, c’est exactement ce qu’est en train de faire le PLQ.

Au lieu de se sortir du trou où il s’est enterré il y a quelques années en devenant le porte-voix officiel des anglos, le PLQ a décidé de s’enfoncer encore plus !

De se peinturer encore plus dans le coin, en déplorant le fait que le PM du Québec n’ait pas parlé aux anglos dans leur langue !

Alors qu’il n’y a qu’une seule langue officielle au Québec, soit le français !

Et que tous les indicateurs démontrent que le français est en déclin !

Non, mais... faut-il être complètement déconnecté !

On dirait l’équipage d’Apollo 13 !

UN PARTI EN PERDITION

On pensait que le chef intérimaire Marc Tanguay permettrait au PLQ, qui était en perdition, de retrouver le Nord.

Eh bien non !

Le bateau continue de tourner en rond dans le lac des Deux-Montagnes !

Au lieu de dire « Cap sur les francophones ! », Marc Tanguay a décidé de revêtir son plus beau costume d’Elvis Gratton et de chanter Are You Lonesome Tonight ? aux anglos du West Island !

C’est Legault qui doit rire dans sa barbe.

Les libéraux sont tombés tête première dans le piège grossier qu’il leur a tendu !

Même pas foutus de voir que le PM avait posé un gros tapis vert sur un trou, non, ils pensaient que c’était du vrai gazon, et ils ont marché dessus en scandant : « Scandalous ! Disrespectful ! In English please ! »

Et maintenant qu’ils sont au fond du trou, ils se tournent vers le chef et lui demandent : « Et maintenant, chef, on fait quoi ? And now, chief, what do we do ? »

  • Écoutez l'émission de Richard Martineau tous les jours dès 8h30 sur QUB radio:

 100 % BILINGUES !

Les anglophones ne sont-ils pas censés être bilingues ?

Eh bien, s’ils sont bilingues, comme Radio-Canada et La Presse ne cessent de nous le répéter, ils ont tous compris le discours de Legault, non ?

Pas besoin de le traduire !

Comme disait Pauline Marois : « Don’t be inquiète ! »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.