/entertainment/stage
Navigation

Tous les chemins mènent aux Veillées Festives à Boisbriand

des Veillés Festives
Photo fournie par François Larivière Les acteurs de la cuvée 2022 des Veillées Festives : Benoît Archambault - musicien, Sébastien Gauthier, Mélanie Saint-Laurent, Marie Reid et Luc Bourgeois.

Coup d'oeil sur cet article

Les Veillées Festives prennent l’affiche au Petit Théâtre du Nord pour une deuxième année consécutive avec un mélange de contes, de chansons, de souvenirs et de faits du passé des Laurentides.

« L’angle cette année, ce sont les routes : les chemins qu’on prend et ceux qui nous mènent à changer intérieurement, explique le cofondateur du théâtre Luc Bourgeois, qui joue dans cette production. C’est une thématique ouverte qu’on a proposée aux auteurs qui ont écrit pour ce spectacle en s’inspirant de faits historiques, d’anecdotes réelles et de choses complètement inventées. »

Parmi eux, on retrouve la prolifique Rébecca Déraspe. Luc Bourgeois, Sébastien Gauthier, Marie Reid et Mélanie St-Laurent donneront vie aux textes sous la direction de Benoît Vermeulen. Benoît Archambault, du groupe Mes Aïeux, assure le volet musical en jouant sur scène.

Un carrefour

L’idée de cette thématique est venue en réfléchissant sur ce que sont les Basses-Laurentides.

« Ce n’est pas une région de villégiature, de destination, explique Luc Bourgeois qui a grandi à Blainville et qui a habité durant 22 ans à Boisbriand avant de s’installer à Montréal en septembre. C’est vraiment un lieu de passage, un carrefour, avec toutes ces autoroutes comme la 15, la 640 et la 50. On a sorti des faits historiques sur le réseau routier de notre coin de pays, comme le développement de la route 117 par exemple. Cette matière visait à nourrir les auteurs. »

Afin de lier les différents numéros, des textes à saveur historique sur la région ont été pondus par Luc Bourgeois. « On veut que ces soirées soient rassembleuses, festives et positives, précise-t-il. Sans cynisme, c’est un rendez-vous doux. C’est bénéfique en ces temps troublants. »

Conquérir le public

Le Petit Théâtre du Nord fêtera l’an prochain son 25e anniversaire. Il est au cœur de la direction artistique du Centre de création de Boisbriand qui a été inauguré l’an dernier.

« Ce nouveau lieu nous a donné un deuxième souffle, explique Luc Bourgeois. On peut ainsi faire une deuxième production par année en plus de notre pièce chaque été. Le Centre accueille aussi des créations liées à la danse, la chanson et l’humour. On veut devenir une plaque tournante dans notre région. »

Cette institution compte profiter du boom de la population qu’ont connu les Basses-Laurentides depuis une vingtaine d’années, parmi les plus forts au Québec.

« De nombreuses personnes ont quitté la ville pour s’installer dans notre région, mentionne le comédien. Elles recherchent des lieux pour des spectacles comme elles avaient accès en ville. Donc on a un public qui grandit. C’est encourageant. »

De son côté, le Petit Théâtre du Nord mise sur des collaborations et des coproductions avec de plus grands établissements montréalais comme chez Duceppe, afin de monter des pièces qui pourraient jouer dans la métropole ainsi qu’à Boisbriand.


Les Veillées Festives ont lieu du 1er au 17 décembre au Petit Théâtre du Nord.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.