/finance/business
Navigation

La PDG québécoise de Verizon, Manon Brouillette, quitte son poste moins d’un an après son arrivée

DIDIER DEBUSSCHERE/AGENCE QMI
DIDIER DEBUSSCHERE/AGENCE QMI Manon Brouillette

Coup d'oeil sur cet article

La présidente-directrice générale de Verizon Consumer Group (VCG), Manon Brouillette, a quitté ses fonctions un peu moins d’un an après son entrée en fonction. 

• À lire aussi: Manon Brouillette rejoint la direction de Verizon

Dans un bref communiqué, Verizon Communications a laissé entendre que Mme Brouillette avait démissionné, elle qui avait été choisie en janvier dernier pour diriger VCG, la branche de Verizon responsable des services sans-fil offerts aux particuliers.

La transition sera assurée par le PDG de Verizon, Hans Vestberg. «Ma priorité avec VCG sera d’améliorer la consistance entre le produit d’excellente qualité que nous offrons sur le marché et nos résultats opérationnels», a-t-il mentionné par communiqué, en remerciant Mme Brouillette pour son apport.

DIDIER DEBUSSCHERE/AGENCE QMI
AFP

Ancienne présidente et cheffe de la direction de Vidéotron, Mme Brouillette s’était jointe à Verizon en juillet 2021, avant d’être nommée à la tête de VCG en date du 1er janvier.

Depuis la nomination de Mme Brouillette, l’action de Verizon Communication s’est effondrée en bourse, perdant plus de 30 % de sa valeur en passant d’un peu plus de 52 $US, au moment d’amorcer l’année, à 37,07 $US, au moment de la clôture des marchés, lundi.

L’action a perdu 2,91 % de sa valeur au cours de la journée, dans la foulée de l’annonce du départ de Mme Brouillette.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.