/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Les saisons du Beaujolais

Les saisons du Beaujolais

Coup d'oeil sur cet article

Au fil du temps (et des chroniques), vous avez sans doute remarqué l’affection que les Méchants Raisins portent aux vins du Beaujolais. Personnellement, mon histoire d’amour avec les gamays savoureux et gouleyants produits dans cette magnifique région viticole, l’une des plus belles de France, remonte à près de 20 ans. Et la flamme brille encore comme au premier jour.  

Je les aime en toutes circonstances et à tout moment de l’année, depuis les premiers apéros en terrasse, au printemps, jusqu’aux froides soirées d’hiver, en passant par les journées de canicule estivale. À l’approche des fêtes, je peux difficilement imaginer meilleur compagnon pour les tourtières, le ragoût de pattes, la dinde et sa sauce aux atocas et les autres plats traditionnels. Parce que les vins du Beaujolais, par leur caractère affriolant et leur (relative) légèreté, sont d’excellents compagnons de table. En voici quelques-uns à mettre sur la vôtre dans les prochains jours. 

Santé! Joyeuses fêtes!

Famille Chasselay, Beaujolais 2021, Beaujolais Is Not Dead, France

28,50$ - Code SAQ ​​14559913 – 12,5%
Du fruit et de la fraîcheur à profusion. C’est ce que vous trouverez dans ce vin bien vivant (et justement nommé), élaboré par Jean-Gilles Chasselay et ses enfants, Claire et Fabien, qui exploitent leur vignoble bio depuis 2000, dans les Pierres Dorées, tout au sud du Beaujolais. Un gamay tout ce qu’il y a de plus juteux et gouleyant, qui se dessine en bouche avec vitalité, à la faveur d’un millésime plutôt frisquet et pluvieux. Griotte, gadelle et purée de framboise jouent au premier plan, tandis que des notes de poivre et de thé noir ponctuent la finale, mettant le fruit en relief. Vraiment, un super Beaujolais.

**** $$ 1⁄2 

Christophe Pacalet, Beaujolais 2021, Les Marcellins, France

17,90$ - Code SAQ 14349051 – 12%
Christophe Pacalet a créé son négoce en 1999 avec l’aide de son oncle, le regretté Marcel Lapierre. Il s’est depuis taillé une réputation enviable, en façonnant des vins nature vibrants, mais surtout très précis. Les raisins qui composent Les Marcellins proviennent d’une parcelle située dans la commune de Corcelles, voisine de Villié-Morgon. Une explosion de fruits frais séduit avant même de plonger le nez dans le verre. Le charme opère aussi en bouche, pimpante et animée d’un très léger perlant qui sert bien la matière fruitée souple et donne encore plus d’éclat aux saveurs de fraise des bois et de camerise. Miam!

*** $ 1⁄2 

Pendant qu’il en reste...

Antoine Sunier, Morgon 2020, France
35,50$ - Code SAQ 14984231 – 12% - <1,2 g/L – Biologique
Ce Morgon d’Antoine Sunier est issu de vignes d’une soixantaine d’années plantées dans les sols rocailleux du lieu-dit Grand Cras, dans la partie sud de Morgon. Sunier vinifie le tout en grappes entières (8 à 15 jours) et fermente à basse température, avec les levures indigènes et de faibles doses de SO2. Le vin est ensuite élevé pendant huit mois dans des fûts bourguignons neutres. Son 2020 révèle tout le charme fruité du gamay; la texture est soyeuse et coulante, avec un jeu subtil entre corps et souplesse. Finale savoureuse et gorgée de cerise rouge bien mûre, de fleurs et de poivre. Servir dès maintenant autour de 15°C.

**** $$$

Famille Dutraive, Fleurie 2019, Les Déduits, France

42,75$ - Code SAQ 14995871 – 14,5%
Les vignes de gamay de la famille Dutraive ont été plantées il y a près de 50 ans dans les sols granitiques peu profonds du lieu-dit «Les Déduits», un coteau abrupt situé au sud du village de Fleurie. Les raisins sont vinifiés en macération semi-carbonique en cuve de ciment. Le vin est si gourmand et bourré de fruits qu’on le croirait vite dépourvu de profondeur. À tort. Après une aération d’une heure en carafe, on voit émerger, sous les saveurs de fruits confits, des notes de poivre sauvage, d’herbe et de fleurs séchées. Plein, généreux et chaleureux. Séduisant dès maintenant, mais assez sérieux pour continuer de se bonifier d’ici 2025.
*** 1⁄2 $$$

Loron et Fils, Morgon, 2020, Côte du Py, France

26,95$ - Code SAQ 412023 – 14%
Ne cherchez pas ici la profondeur des meilleurs vins de la Côte du Py, un lieu-dit de Morgon célèbre pour ses sols d’origine volcanique. Mais à prix relativement abordable, vous apprécierez sa souplesse, sa rondeur fruitée et l’exubérance de ses saveurs de confiture de framboise et de bonbon à la violette. Flatteur, accessible et bien fait.
** 1⁄2 $$ 1⁄2 

Domaine de la Pirolette, Saint-Amour 2019, France

26,90 $ - Code SAQ 13747269 – 14,5 %

Les vins de l’appellation la plus septentrionale du Beaujolais – qui connaît chaque année un certain succès vers la mi-février (allez savoir pourquoi!) – sont un peu moins réputés que ceux des appellations voisines. Pourtant, il y a à Saint-Amour des terroirs dignes d’intérêt, que certains vignerons, comme Virginie et Grégory Barbet, s’appliquent à mettre en valeur. Leur 2019 reflète à la fois le sérieux de leur démarche et le caractère solaire du millésime. Des saveurs pleines de fruits noirs, une belle concentration, des tanins suaves et denses, qui laissent en finale une impression bien rassasiante. Un excellent Saint-Amour.

*** 1⁄2 $$ 1⁄2 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.