/opinion/columnists

Le hockey qui nous efface comme peuple

Coup d'oeil sur cet article

Vous qui aimez tant aiguiser les couteaux du nationalisme, sans qu’il y ait de suite, et vous qui aimez tant le hockey, M. Legault, êtes-vous allé récemment au Bell Center ?

J’y suis retourné il y a quelques jours et, au chapitre de l’anglicisation, c’était pire que jamais.

Dans ce CPE pour adultes infantilisés, la musique est anglo-américaine.

Grâce à une culture puissamment francophobe dans le monde du hockey, les Montreal Canadians ont été pratiquement épurés de l’idiome de la tribu, que l’on peut toujours lire sur des sous-titres, quand les mercenaires s’adressent au public.

Les talents francophones québécois extraordinaires se font toujours bouder par cette équipe qui a depuis longtemps liquidé son Maurice Richard intérieur...

Le « capt’n » Suzuki devait aller chez Berlitz, mais tout le monde se doute qu’il fera son Saku Koivu, et qu’il ne baragouinera jamais rien d’autre que bonjour ou merci... et encore là !

Équipe Québec

Qu’attendez-vous donc, M. Legault, pour préconiser la création d’une équipe du Québec pour toutes les compétitions de hockey internationales (hormis les Olympiques) ?

Quel parti à l’Assemblée nationale s’opposerait à ce projet qui réjouirait les Québécois qui rêvent depuis toujours de voir les leurs se mesurer au reste du monde et au Canada (qui s’imagine supérieur) ?

Personne !

Ni le PLQ, ni le PQ (évidemment), ni même Québec solidaire.

Déclin

Et cette fin d’année, avec une rencontre avec votre maître fédéral Justin Trudeau, nous indique que la stratégie d’anglicisation du Québec, plus que jamais, repose sur la normalisation de l’anglais partout à Montréal... où il faudrait administrer le cobalt !

Puisque, quoi qu’en dise Geoff Molson pour faire son gentil, les Canadians empêcheront toujours, toujours le retour des Nordiques, l’unique rivalité au hockey pour les Québécois serait celle de leur équipe nationale contre celle du Canada (qui discrimine tellement allègrement les nôtres que ça ne changerait pas grand-chose à son alignement).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.