/news/currentevents
Navigation

Furieux contre le chauffard qui a happé leurs ados

Les deux jeunes ont subi des blessures légères alors que le conducteur est toujours recherché

Délit fuite
Photo Erika Aubin De gauche à droite : Chau Ngan Tran Cao, mère de Lukha Khvan, ainsi que Renso Guzman et Karla Diaz, les parents de Jayson Guzman.

Coup d'oeil sur cet article

Des parents s’indignent contre un conducteur qui a fui les lieux après avoir happé deux adolescents alors qu’ils traversaient un coin de rue, vendredi dernier, à Montréal.

« Des accidents, ça arrive, mais peu importe ce qui s’est passé, tu ne laisses pas les personnes de même sans leur porter assistance », peste Karla Diaz.

Son fils Jayson Guzman traversait à un feu de circulation pour piétons avec son ami Lukha Khvan quand une voiture les a frappés de plein fouet en tournant au coin de la rue Hochelaga et du boulevard Pie-IX, dans le quartier Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Les deux élèves en sport-études revenaient d’un entraînement de baseball, en début de soirée.

La blessure à la jambe subie par Jayson Guzman.
Photo fournie par Karla Diaz
La blessure à la jambe subie par Jayson Guzman.

« Je me suis fait frapper la jambe, au niveau du genou, raconte Jayson, en montrant sa plaie encore éraflée au sang. La voiture s’est arrêtée un peu plus loin. Nous, on est partis au coin de la rue pour essayer de voir si ma jambe était correcte. Et quand on s’est retournés, la voiture était déjà partie. »

Le pire évité

Les ados n’en croyaient pas leurs yeux : « Ça ne se fait juste pas », laisse tomber Lukha, sans détour.

Lors de la collision, celui-ci a eu le réflexe de tirer et rattraper son ami Jayson, ce qui a probablement évité un choc beaucoup plus sévère, selon eux. 

« Heureusement, il n’y a pas eu de conséquences graves. Mais quand même, on s’est sentis insultés par le comportement du conducteur », raconte le père de Jayson, Renso Guzman.

Son fils, âgé de 15 ans, a tout de même dû passer une panoplie d’examens à l’hôpital. Pour sa part, Lukha, 14 ans, a été blessé très légèrement à sa main.  

« Il faut que ça cesse »

Cela renverse les parents d’autant plus que le délit de fuite est survenu à peine deux semaines après qu’une petite Ukrainienne de 7 ans a perdu la vie, happée par une voiture alors qu’elle se rendait à l’école, à Montréal. 

Le conducteur, qui avait lui aussi pris la fuite, s’était finalement livré la journée même aux policiers.

« Il faut que ça cesse », insiste M. Guzman.  

« C’est la moindre des choses de porter secours. Surtout qu’on parle de jeunes. Un délit de fuite, c’est un crime grave, c’est incompréhensible », renchérit Chau Ngan Tran Cao, la mère de Lukha.

La police de Montréal enquête sur l’événement. 

Pour l’instant, aucun véhicule suspect n’a été identifié, a indiqué le porte-parole Julien Lévesque.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.