/opinion/columnists

Le Canada: un pays assimilateur

Coup d'oeil sur cet article

L’an passé, le Canada de Justin Trudeau a battu son propre record de 2021 en disant Welcome to the country! à 431 645 nouveaux résidents permanents.

Le Canada est un pays conçu pour assimiler le Québec en arrosant abondamment sa population de nouveaux venus encouragés à conserver leur folklore dans leurs quartiers respectifs.

Et là, on ne parle même pas des 50 000 visiteurs qui ont emprunté l’an dernier le chemin Roxham (comme touristes bien sûr !) où le Canada a décidé d’injecter 500 millions pour offrir un véritable Welcome service !

Vieille habitude

La dernière fois que le Canada a agi de la sorte, c’était de la fin du 19e jusqu’au début du siècle dernier, afin de « minoriser » les populations autochtones et francophones de l’Ouest... ce qui fut une brillante réussite comme on sait !

L’Ouest canadien est devenu très anglophone et, fidèle à l’esprit d’un John A. Macdonald, il demeure très francophobe.

Cette fois, ce n’est plus John A. Macdonald, mais Justin Trudeau, qui essaie de parachever le plan préconisé par lord Durham dans les années 1840 pour assimiler le Canada français.

Maintenant que ledit Canada français hors Québec a été réduit à l’impuissance, il s’agit désormais de diluer, jusqu’à l’inexistence, le Québec.

Et pour s’aider à noyer le petit poisson québécois par l’immigration, le gouvernement Trudeau verse des millions à la firme de conseil multinationale McKinsey.

Intégration insuffisante

Combien de ces nouveaux venus le Québec parviendra-t-il à intégrer culturellement au point de les faire chanter en français à la Saint-Jean ou célébrer les Patriotes au printemps ? 

Songez que même le ministre fédéral qui nous annonce ces gigantesques arrivées, Sean Fraser, ne maîtrise pas lui-même le français (malgré des cours depuis 2015).

Si on n’appelle pas ça une politique assimilatrice, je ne sais pas comment la désigner.

Bien sûr, le Québec s’occupera d’émettre des cartes de santé à tout ce beau monde, tout en construisant de nouveaux hôpitaux pour offrir de nouveaux services... en anglais !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.