/opinion/faitesladifference
Navigation

L'intelligence artificielle menace-t-elle nos bibliothèques?

Coup d'oeil sur cet article

L’intelligence artificielle, ou IA, est un type d’intelligence qui est générée par ordinateur. Puisqu’elle est capable de raisonner et d’apprendre, elle peut prendre des décisions. D’ailleurs, une IA créée par une entreprise d’Open AI a été mise à contribution afin de produire le titre de cet article.

• À lire aussi: Chat GPT: «on ne voit que la pointe de l’iceberg», selon un expert

Bien que le numérique commence à prendre de plus en plus de place dans notre monde, les bibliothèques restent des lieux importants d’accès à l’information. 

Elles fournissent des services tels que la consultation et l’emprunt des livres, des films, des articles, des recherches, ainsi que l’accès à des activités, des conférences et ateliers. 

Elles sont aussi un troisième lieu où les gens peuvent se rassembler, discuter et partager leurs idées.

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Cependant, avec la venue d’outils comme le célèbre Chat GPT d’Open AI, la question commence déjà à émerger sur internet : est-ce que leur rôle et, plus particulièrement, le rôle des bibliothécaires, est menacé par l’expansion de l’IA ? La réponse est non.

Assistance personnalisée

Malgré tous les avantages que l’intelligence artificielle peut offrir aux bibliothèques, elle ne pourra jamais les remplacer. 

Non seulement les bibliothèques permettent d’avoir accès à des documents qui ne peuvent pas être trouvés en ligne, mais elles offrent aussi des programmes et services qui ne pourront jamais être automatisés, tels que l’accès à l’expertise d’un bibliothécaire.

Ces derniers offrent une assistance personnalisée et un savoir-faire qui ne peuvent être fournis par aucune technologie. 

Ils peuvent comprendre les intérêts et les besoins des lecteurs et leur fournir des recommandations et des conseils sur mesure, en plus d’aider à trouver des informations qui ne sont pas disponibles en ligne. 

Enfin, les bibliothécaires peuvent aider les lecteurs à naviguer à travers la confusion et les informations contradictoires trouvées sur internet et fournir des informations fiables et précises.

  • Écoutez l'entrevue avec Amel Boudina à l’émission de Guillaume Lavoie diffusée chaque jour en direct 14 h 15 via QUB radio : 

Révolution

Toutefois, l’IA peut permettre d’améliorer les services en bibliothèque et de faciliter le travail des bibliothécaires en automatisant certains processus. 

Elle peut aider à organiser les données relatives à la bibliothèque, gérer les prêts et fournir des informations sur les livres et les documents. L’intelligence artificielle peut aussi servir à trier et à classer les livres, administrer les demandes, fournir des informations aux usagers tout en améliorant le système de recherche, organiser le système de catalogage, ainsi qu’à fournir des recommandations personnalisées aux utilisateurs, dans la mesure de ses capacités.

L’IA ne peut pas offrir une assistance personnalisée aux usagers. 

Elle ne peut pas aider les lecteurs à trouver des informations spécifiques au contexte de leur demande et leur donner des conseils et des suggestions adaptés à leurs exigences particulières. 

Cela demande une subtilité détenue seulement par les humains.

L’intelligence artificielle est en train de révolutionner le monde des bibliothèques et les services qu’elles offrent. 

Les bibliothèques peuvent tirer parti des avantages offerts par l’IA pour fournir des services plus rapides et plus efficaces, mais les bibliothécaires sont des personnes essentielles et leur expertise est irremplaçable. 

L’IA peut soutenir et améliorer leur travail, mais ne pourra jamais les remplacer.

Et pour finir, une petite blague générée par l’IA d’Open AI : « Quelle est la différence entre un bibliothécaire et une IA ? Un bibliothécaire sait toujours où trouver le livre que vous cherchez, alors qu’une IA aura toujours besoin d’un bibliothécaire pour lui dire où chercher ! »

Photo courtoisie, Lëa-Kim Châteauneuf

Amel Boudina, Bibliothécaire, Laval

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.