/news/society
Navigation

Un nouveau refuge pour itinérants à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

Les itinérants ont maintenant une nouvelle option pour se réchauffer, manger, dormir et même se divertir à Trois-Rivières, en Mauricie, puisque l'organisme Point de Rue inaugure un refuge baptisé Halte Douceur. 

• À lire aussi: Un homme arrosant une itinérante suscite la colère

Cette ressource additionnelle était devenue nécessaire vu l'importante croissance du phénomène d'itinérance dans la ville. L'ouverture a été devancée de 24 heures en raison de la tempête de neige.

«Les gens ont apprécié leur première nuit. C'est eux-mêmes qui se sont mobilisés vendredi matin pour faire le ménage et pour que les locaux soient propres», a lancé fièrement le directeur de Point de Rue, Philippe Malchelosse.

Un volet de divertissement et d'animation fera partie du quotidien de la maison. Des bénévoles ont été mobilisés pour s'en occuper. Ce service a pu être créé grâce à un coup de main financier du ministre Jean Boulet, qui est régulièrement confronté à la prolifération des sans-abris puisque son bureau se trouve au centre-ville.

«Ça m'arrive avec mon équipe d'arrêter au café Morgane et de prendre des cafés, de prendre des muffins et d'autre nourriture et d'aller leur porter et le bonheur dans leurs yeux», a raconté Jean Boulet.

Le refuge a été baptisé Halte Douceur «pour offrir de la chaleur, mais aussi de la douceur parce que les gens ne l'ont pas eu facile dans la rue depuis trois ans», a expliqué Philippe Malchelosse.

Un des pensionnaires de la première nuit accorde une très bonne note à cet hébergement. «J'ai remarqué ici hier qu'il n'y a aucun itinérant qui était agressif ou qui n'était pas content.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.