/sports/opinion/columnists
Navigation

Pêche blanche: trucs et astuces

Chronique Campeau 14 janvier
Photo fournie par Patrick Campeau Voici quelques approches qui vous aideront, sans aucun doute, à obtenir de meilleurs résultats quand vous vous lancerez aux trousses des poissons d’hiver.

Coup d'oeil sur cet article

La période pour taquiner les diverses espèces de poissons sous la croûte gelée bat son plein.

• À lire aussi: Où étaient donc ces gros bucks?

Pour vous aider à capturer encore plus de spécimens, et de plus gros, voici quelques approches qui ont fait leurs preuves au fil des temps et des techniques performantes.

AU COMPLET

Quand vous tentez votre chance à travers la glace, exploitez toute la colonne d’eau, du fin fond des abysses jusqu’à la surface, avant de changer de trou. Plusieurs espèces migrent tout au long de la journée et se repositionnent à différentes profondeurs.

TALUS

Quand vous installez vos cinq ou dix brimbales à proximité d’une structure, assurez-vous qu’elles soient positionnées à divers paliers de profondeur. 

À proximité d’une pente, par exemple, placez-les à partir du bas du dénivelé jusqu’au haut du plateau. Avec une telle disposition, vous couvrirez l’ensemble des diverses zones d’attaque. 

EN GROUPE

De nombreux spécimens se déplacent en bandes. Lorsque vous descendez votre offrande dans l’orifice glacé et que les perchaudes, les truites ou autres spécimens s’adonnent à passer par là, vous avez de bonnes chances d’en intercepter. 

Pour maximiser davantage vos opportunités, décrochez votre capture le plus tôt possible et redescendez votre présentation à la même profondeur. Vous serez peut-être encore au cœur de l’action, sans oublier que vous aurez possiblement engendré un certain niveau de compétition entre les assaillants à proximité qui voudront, à leur tour, leur part du gâteau.

ACCRU

Quand on pêche avec des petites jigs comme des Tungsten Toad, des nymphes des glaces ou même des petites dandinettes souples, on peut parfois avoir de la difficulté à ferrer les spécimens ciblés. 

En vous servant d’une paire de pinces, ouvrez simplement l’hameçon vers l’extérieur sur un angle de 10 à 15 degrés. Votre taux de réussite risque alors de s’améliorer aussitôt. 

IRRÉSISTIBLE

Il est possible de rehausser les attraits de l’ensemble de cuillères métalliques et de certains hybrides en ajoutant une tête de mené sur le trépied aux endroits permis. 

Pour obtenir une présentation durable, retirez le grappin, enfilez la tête du petit poisson avec la gueule orientée vers le haut et repositionnez le tout. Jiggez l’offrande et faites-la vibrer doucement.

CHARME

Les reflets et les vibrations ont toujours captivé et intéressé les prédateurs. Les nouveaux trépieds VMC Bladed Hybrid Short sont équipés d’une petite cuillère fine qui ne manquera pas d’accroître le magnétisme de certains leurres tels les Heddon Sonar, les Jigging Rap, les Puppet Minnow, etc. Il suffit de remplacer le trépied ventral par ce dernier.

SUBTILITÉ

Il est tout aussi important d’utiliser du fil de petit calibre et du fil invisible pour déjouer les poissons. Une grosse corde limitera la nage de votre présentation et sera plus facilement visible aux yeux des éventuels batailleurs. Rappelez-vous également que le fluorocarbone cale naturellement, ce qui aide encore plus les leurres minuscules à s’enfoncer en profondeur.


► Je vous invite à me suivre sur Facebook.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.