/opinion/columnists
Navigation

Prendre un p’tit coup, c’est agréable!

bloc vin
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les curés du puritanisme alimentaire sont zélés.

• À lire aussi: Boire trois verres d’alcool par semaine, c’est déjà trop

Cette semaine, certains nous ont expliqué qu’il faudrait pratiquement chasser l’alcool de nos vies pour rester en santé. Certes, ils font des nuances en le disant. Maintenant, ils parlent de modération. À terme, ils rêvent de bannissement. 

Il faut dire qu’au fil des ans, de semblables curés ont voulu jeter un mauvais sort sur les charcuteries, les fromages, la viande, et même le Nutella ! 

Vin

La vie n’est pourtant pas qu’une entreprise de conservation biologique. 

Ceux qui nous promettent l’immortalité à condition de nous nourrir comme des végans scandinaves rêvent surtout de nous faire vivre dans un bocal, dans un environnement parfaitement contrôlé, sans fêtes, sans réjouissances, sans excès, sans jouissances. Comment ne pas voir là une forme d’autoritarisme hygiénique ?

Je ne serais pas surpris si on m’apprenait que les théoriciens du bien-boire-peu-boire sont les mêmes qui, pendant la pandémie, invitaient les amants à faire l’amour sans s’embrasser. 

Cette existence lisse sous le signe d’une transparence absolue est l’autre nom d’une promesse d’ennui. 

Écoutez Les idées mènent le monde, une série balado qui cherche a éclairer, à travers le travail des intellectuels, les grands enjeux de sociétés.

Sans gêne, mes amis, il faut embrasser la vie dans ses débordements. Nous n’en avons qu’une ! Quels souvenirs aurons-nous au terme de notre vie si nous avons boudé la fête, et le verre de plus, celui des dernières confidences, des complicités inattendues ? 

Puritanisme

Il ne s’agit pas de faire le fou. Il n’est pas bon de se prendre pour Obélix quotidiennement. Il serait imbécile de finir comme un poivrot. 

Mais comme le dit la chanson, prendre un p’tit coup c’est agréable ! Et comme dit une autre chanson, « buvons un coup, buvons en deux, à la santé, des amoureux ! À la santé du roi de France ! Et merde au roi d’Angleterre, qui nous a déclaré, la guerre ! » 

J’ajoute : et merde aux nouveaux curés hygiénistes ! Je prendrai quand même un verre, et même deux, à leur santé !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.