/opinion/columnists
Navigation

La course à l’armement s’accélère

La course à l’armement s’accélère
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Emmanuel Macron vient d’annoncer que le budget militaire pour les armées du pays passerait de 295 milliards d’euros à 413 milliards, pour les prochaines années. 

Même en tenant compte de l’inflation, cette hausse est considérable. Comme le premier ministre du Japon, qui a annoncé il y a quelques jours le doublement du budget militaire japonais d’ici 2027, le président français évoque les leçons de la guerre en Ukraine et les nouvelles menaces pour justifier son nouveau budget militaire. Macron a aussi donné comme objectif à ses forces armées d’avoir « une guerre d’avance » sur l’ennemi.  


1. Qui sont les pays les plus puissants militairement ?

La réponse à cette question n’est pas évidente. En termes de dépenses militaires, l’ordre est le suivant (en 2022, en dollars américains, par an) : États-Unis 801 milliards, Chine 297 milliards, Inde 77 milliards, Royaume-Uni 68 milliards, Russie 66 milliards, et France 57 milliards. Mais les budgets miliaires sont trompeurs. Tous les pays ne sont pas transparents dans la divulgation de leur budget militaire. Ensuite, les salaires ne sont pas partout les mêmes. Par exemple, un officier américain est payé plus cher qu’un officier chinois. De plus, l’armement conventionnel ne fait pas le poids face à de l’armement atomique. Enfin, être puissant sur papier ne signifie pas avoir une armée réellement forte. Avant la Seconde Guerre mondiale, l’armée la plus puissante était en théorie l’armée française. Elle n’a tenu que trois semaines contre les troupes d’Adolf Hitler. 

  • Écoutez la chronique de Loïc Tassé, spécialiste en politique internationale au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio :  


2. Quels sont les enseignements de la guerre en Ukraine ?

Les enseignements ne sont pas terminés. Mais quelques éléments importants ressortent. D’abord, l’information joue un rôle primordial sur le terrain et l’armée russe est en retard dans ce domaine. Par ailleurs, la décentralisation du commandement est essentielle. Une trop grande centralisation des décisions, comme c’est le cas du côté russe, fait perdre des opportunités. Enfin, la vitesse et la souplesse d’exécution des actions militaires sont plus essentielles que jamais. 


3. Quelles sont les nouvelles menaces ?

La plus grande menace est celle de la Russie. Le ministre de la Défense russe vient d’annoncer une nouvelle augmentation significative des troupes russes ainsi qu’une modernisation de l’armée. Il n’est pas évident qu’il parviendra à ses fins. Mais les anciens États membres de l’Union soviétique ne peuvent que frissonner en entendant une telle annonce. Par ailleurs, le rôle de la Chine demeure ambivalent. Le pays a plus que jamais l’ambition de surpasser la puissance militaire des États-Unis. Que fera la Chine avec cette nouvelle puissance ? Il paraît invraisemblable qu’elle se cantonne à des activités défensives. 

  • Écoutez la chronique de Loïc Tassé, spécialiste en politique internationale au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio :  


4. Que veut dire l’expression « avoir une guerre d’avance » ?

La « guerre d’avance » réfère à la révolution dans les affaires militaires à laquelle les Américains avaient procédé dans les années 80. Grâce aux satellites et aux moyens de communication, les États-Unis avaient été en mesure de dominer l’ennemi, comme l’avait montré la guerre en Yougoslavie. C’est probablement à ce type d’avance militaire que fait référence Macron. Par ailleurs, la guerre en Ukraine montre, encore une fois, que la supériorité de l’armement peut être décisive.


5. En quoi ceci concerne-t-il le Canada ?

Le Canada n’a pas le choix de s’engager lui aussi dans la course à l’armement. Ses dépenses miliaires atteignent environ 20 milliards de dollars américains, ce qui le place au 14e rang mondial. Malheureusement, davantage d’argent pour l’armée signifie aussi moins d’argent pour la santé, l’éducation et bien d’autres domaines. Merci Vladimir.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.