/entertainment/music
Navigation

Premier mini-album d'Alex Doré: la douceur d’une île

Premier mini-album d'Alex Doré: la douceur d’une île
Photo fournie par Franco Giomi

Coup d'oeil sur cet article

L’auteure-compositrice-interprète Alex Doré nous propose un premier mini-album alliant rythmes, mariage d’instruments et douceur de la voix et du propos. Baptisé Île, ce premier opus s’inspire du riche vocabulaire et des innombrables images liées à la mer, parfois douce, parfois mouvementée.

Alex Doré a accouché à deux reprises au cours de la dernière année. D’un petit Elliot tout d’abord, puis des six chansons formant ce doux premier album. 

Il faut dire qu’à 37 ans, la nouvelle maman se trouvait mûre : mûre pour plonger dans un projet musical bien à elle et pour pencher vers un mode de vie plus sédentaire avec son amoureux (Charles Robert, un artiste multi-instrumentaliste et le réalisateur de l’album) et leur tout nouveau premier fils. 

Mélancolie dansante 

Île revient justement sur cette vie de voyageuse qu’elle laisse légèrement derrière. Cette île, c’est celle de Formentera, voisine d’Ibiza, en Espagne, où la chanteuse et musicienne a habité pendant une dizaine d’années. 

C’est cette île, avec ses lieux, ses habitants, ses rencontres et ses expériences passées (l’artiste y accompagnait des groupes de musique locaux de tous les styles au piano), qui a inspiré ce premier – trop court – album. 

La jolie pièce La marée monte aborde les préoccupations de l’artiste sur gestion de la situation climatique et environnementale par les individus comme par la société, tandis que la chanson Mon cœur joue, justement, avec le riche lexique lié à la mer.

«La chanson Là-bas a été écrite au retour de ce voyage, raconte-t-elle. J’avais tous mes souvenirs par terre, je ne voulais pas dire adieu à cette vie, j’étais déchirée entre une vie plus sédentaire versus ma vie de nomade. Je me suis demandé si j’allais avoir des enfants... puis ce fut la plus belle décision de ma vie!» 

La musicienne originaire de Chicoutimi, qui compose ses chansons à la guitare, est retournée sur l’île de ses souvenirs et de son ancienne vie depuis. Notamment en 2021 pour y prendre les photos qui accompagnent cet album qui vient apaiser le deuil de cet endroit et de cette époque révolue. 

Fierté

«Je suis fière de ce mélange d’instruments organiques et de sonorités électroniques, confie celle qui a étudié à l’école nationale de la chanson de Granby. C’est un beau résultat. Les textes aussi, je crois m’être beaucoup améliorée au cours des dernières années. Ma technique est celle de peaufiner et de me questionner sur chaque mot utilisé.»

«J’avais ce feeling que j’allais faire cela dans la vie», lance d’ailleurs l’artiste qui n’en est certainement pas à son dernier projet musical. 


L’album Île d’Alex Doré est sur les plateformes. Elle fera partie de la programmation du festival La Noce à Saguenay cet été.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.