/sports/hockey
Navigation

Nylander et les Leafs gâchent les débuts de Samuel Bolduc

Nylander et les Leafs gâchent les débuts de Samuel Bolduc
Getty Images via AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Samuel Bolduc a vécu un grand moment en disputant son premier match dans la Ligue nationale de hockey, lundi à Toronto. Les Islanders de New York ont toutefois subi les foudres de William Nylander, qui a brillé dans une victoire de 5 à 2 des Maple Leafs. 

Quelques heures après avoir été rappelé du club-école de Bridgeport, le défenseur lavallois de 22 ans a fait ses débuts officiels avec les «Isles». Évoluant sur une paire complétée par Sebastian Aho, l’ancien choix de deuxième ronde en 2019 a passé 14 min 28 s. sur la patinoire dans la défaite. Il a effectué trois mises en échec et un tir et n’a été sur la glace lors d’aucune des cinq réussites des hôtes.

Bolduc et l’équipe de la Grosse Pomme ont été frappés durement par l’ouragan «Willy Styles» au deuxième vingt. L’ailier suédois a participé aux quatre buts des siens durant cet engagement, enfilant l’aiguille deux fois en plus de se faire complice de John Tavares et Calle Jarnkrok.

Nylander a ainsi porté sa récolte à 26 buts et 56 points en 48 matchs cette saison, après avoir connu une campagne de 80 points en 2021-2022.

Ancien capitaine des Islanders, Tavares s’est aussi amusé aux dépens de son ancienne équipe. Il a préparé habilement le premier filet de Nylander pour créer l’égalité, avant d’inscrire son 21e filet de la saison, en avantage numérique.

Discret selon ses standards depuis le début de la campagne, Auston Matthews a affiché sa forme des beaux jours pour clouer le cercueil new-yorkais au dernier tiers. Il s’est moqué de la couverture défensive de Ryan Pulock avant de déjouer Ilya Sorokin en échappée.

Nylander et les Leafs gâchent les débuts de Samuel Bolduc
Getty Images via AFP

Le capitaine Anders Lee s’est assuré de la réplique des visiteurs. Il a donné les devants aux siens à deux reprises en première moitié de rencontre, inscrivant ses 16e et 17e buts de la saison.

Dans la défaite, le fabricant de jeu Mathew Barzal a obtenu son premier point depuis le 5 janvier, à Edmonton. Il avait été blanchi de la feuille de pointage à ses sept derniers duels.

Il s’agit d’une cinquième défaite consécutive pour les «Insulaires», qui n’ont pas goûté à la victoire depuis la visite du Canadien de Montréal au UBS Arena, le 14 janvier.

Les Panthers n’y peuvent rien contre les gros canons des Rangers

Au Madison Square Garden, les joueurs vedettes des Rangers de New York se sont levés dans un gain de 6 à 2 sur les Panthers de la Floride.

Les avants Mika Zibanejad et Artemi Panarin ainsi que le défenseur Adam Fox ont tous amassé trois points. Devant sa cage, le gardien Igor Shesterkin a repoussé 33 des 35 tirs de ses rivaux.

La réussite de Fox, le premier but inscrit dans ce duel, a particulièrement fait plaisir aux partisans new-yorkais. L’arrière a décidé de se porter en attaque, est passé entre deux adversaires et a déjoué le gardien Alex Lyon avec une magnifique feinte. C’était le 10e filet de la saison du récipiendaire du trophée James-Norris en 2020-2021.

Zibanejad a participé au but de Fox et a touché la cible à deux reprises. Panarin a quant à lui fourni trois mentions d’aide. Les autres joueurs ayant trompé la vigilance de Lyon sont Alexis Lafrenière et Jimmy Vesey. Filip Chytil a complété la marque dans un filet désert.

Les buts des Panthers sont venus du bâton de Carter Verhaeghe et d’Aleksander Barkov, qui ont respectivement marqué au premier et dernier tiers. Ce revers mettait par ailleurs fin à une courte série de deux victoires du club floridien.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.