/news/politics
Navigation

Québec solidaire s’attend à des études favorables au 3e lien

Les premières données doivent être publiées au début de l’année 2023

Le député solidaire de Taschereau, Étienne Grandmont, a réagi aux données sur l’augmentation de la congestion routière publiées dans les pages du Journal de Québec, lundi matin.
Photo Marc-André Gagnon Le député solidaire de Taschereau, Étienne Grandmont, a réagi aux données sur l’augmentation de la congestion routière publiées dans les pages du Journal de Québec, lundi matin.

Coup d'oeil sur cet article

Les études sur le 3e lien attendues en début d’année seront favorables au projet de la CAQ, prédit le député solidaire Étienne Grandmont, qui demeure convaincu que la construction d’un tunnel viendra empirer les hausses de trafic observées à Québec.

• À lire aussi: Saint-Henri–Sainte-Anne: une élection partielle «importante» à venir pour QS

• À lire aussi: Pierre Poilievre enclin à financer le 3e lien, hésitant pour le tramway

La semaine dernière, la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, a confirmé qu’elle est «sur le point» de recevoir ses «premières informations» concernant les études lancées il y a plusieurs mois sur le projet de 3e lien, sur lequel très peu d’informations ont filtré jusqu’à présent, sinon que le bitube devrait coûter, au maximum, 6,5 milliards $. 

«C’est une de mes grandes priorités de l’année», soulignait la vice-première ministre, mercredi dernier. 

Il s’agit aussi d’un dossier que Québec solidaire entend continuer à attaquer Québec. «On a hâte de voir ce qu’il y a là-dedans», a commenté le porte-parole de QS en matière de transports, Étienne Grandmont, en parlant des études à venir. 

QS ne se fait pas d’illusion

Mais le député de Taschereau ne se fait pas d’histoire. Il serait, en effet, plutôt étonnant que la CAQ recule sur son engagement phare – mis de l’avant il y a presque dix ans, en 2013 – de construire un tunnel entre Québec et Lévis. 

«Je m’attends à ce que les études soient favorables au 3e lien», croit M. Grandmont. 

«Je m’attends à des études qui vont confirmer qu’on aurait besoin d’un 3e lien, selon la CAQ, mais au prix de très, très grandes contorsions mentales», a-t-il ajouté. 

Pourquoi? Parce que le gouvernement caquiste a donné le «mandat très clair» de réaliser un 3e lien «coûte que coûte», a expliqué M. Grandmont. Même le ministre de l’Environnement, Benoit Charette, a laissé entendre que le projet se réalisera, «peu importe ce que diraient les études environnementales», a rappelé le député de Taschereau. 

N’empêche que les études existantes et la plupart des experts pointent déjà tous dans la même direction: «il n’y a aucune manière de justifier rationnellement ce projet-là», regrette M. Grandmont. 

Plus de trafic 

Qui plus est, l’ajout d’un tunnel ne fera qu’augmenter les hausses de trafic déjà observées sur certaines autoroutes à Québec, comme celles rapportées dans les pages du Journal de Québec, lundi. 

«Ça ne m’étonne pas qu’on ait autant de trafic aujourd’hui sur les routes, c’est quelque chose qu’on pouvait prévoir. On savait que la pandémie aurait une fin. On savait que le télétravail ce n’est pas une panacée», a réagi M. Grandmont. 

«Ce qu’on sait par contre c’est [...] que le transport collectif demeure la vraie solution pour réduire la quantité de voitures qui circulent sur nos routes aujourd’hui», a réitéré le député solidaire. 

«Si on construit un 3e lien, on va avoir à terme dans 5, dans 10 ans, encore plus de voitures sur nos routes, notamment l’autoroute Félix-Leclerc qui est déjà très congestionnée, prévient le député de Taschereau. Le 3e lien, c’est une mauvaise idée, on va ajouter des voitures!» 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.