/news/politics
Navigation

Des organismes montréalais veulent plus de moyens pour aider les demandeurs d’asile

Coup d'oeil sur cet article

Face à un nombre de demandeurs d’asile de plus en plus importants, des organismes communautaires montréalais n’ont plus assez de ressources et réclament plus d’argent de Québec et d’Ottawa.

• À lire aussi: Partielle dans Saint-Henri-Sainte-Anne: les libéraux s’en prennent à Québec solidaire

• À lire aussi: Chemin Roxham: pas d’annonce en vue pour la visite de Biden

«Nos services sont étirés au maximum. On est à 400 % de notre capacité, sans financements conséquents pour répondre aux besoins émergents», a déploré mardi Jean-Sébastien Patrice, directeur général de la Cafétéria MultiCaf dans Côte-des-Neiges.

Son organisme fait partie d’une coalition de comités de concertation de 14 quartiers montréalais – dont Anjou, Le Plateau-Mont-Royal et Montréal-Nord – qui demandent un meilleur financement pour accompagner adéquatement les demandeurs d’asile.

  •  Écoutez la rencontre Lisée - Mulcair avec Jean-François Lisée, ancien chef du Parti québécois et chroniqueur politique et Thomas Mulcair, ancien chef du NPD et analyste politique au micro de Richard Martineau sur QUB radio : 

Les organisations souhaitent que les demandeurs d’asile aient accès à des programmes d’aide gouvernementale et à des services de garde subventionnés. Ils veulent aussi que l’accès à l’emploi soit facilité.

«L'inadmissibilité des demandeuses et demandeurs d'asile à un bon nombre de programmes et de services de l'État précarise davantage cette population particulièrement vulnérable», a souligné Stephan Reichhold, directeur de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI).

Interrogée à ce sujet par l’opposition, l’administration Plante a assuré suivre la situation de près.

«On est les premiers à faire les démarches pour que les autres paliers du gouvernement donnent accès aux services adéquats», a réagi Josefina Blanco, responsable de l’inclusion sociale, lors du conseil municipal.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.