/news/society
Navigation

La Ville interdit les voitures dans leur entrée de maison

Pour la première fois en un demi-siècle, les autorités appliquent du jour au lendemain un règlement «désuet»

Coup d'oeil sur cet article

Des résidents d’un quartier de Montréal dénoncent avec virulence un règlement, appliqué pour la première fois en un demi-siècle, qui leur interdit désormais de stationner tout véhicule dans l’entrée à l’avant de leur maison parce que le garage a été converti en pièce. 

«On s’est dit qu’ils étaient malades ! Ça fait 50 ans qu’on stationne la voiture dans notre entrée. On n’y croyait pas», explique Monique Voyer. 

  • Écoutez la chronique de Elsie Lefebvre via QUB radio :

Le Journal s’est rendu sur la rue Place de Boucherville, dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (MHM), où au moins 11 propriétaires vivent le même cauchemar. En août 2022, ils ont reçu un avis par la poste les avertissant que leur stationnement en avant de leur maison est illégal. 

Photo Martin Alarie

Et ça, même s’ils garent leur auto à cet endroit depuis des décennies sans aucun problème.

«On a pensé que c’était une erreur au début, confie Mme Voyer. On est tous allés dans la rue en même temps le matin qu’on a reçu la lettre et on se demandait ce qu’on allait faire.»

Monique Voyer, 78 ans, devant son garage converti en petit studio où vivait son fils autrefois.
Photo Martin Alarie
Monique Voyer, 78 ans, devant son garage converti en petit studio où vivait son fils autrefois.

Vieux règlement oublié

Malheureusement pour cette Montréalaise de 78 ans, il ne s’agissait que du commencement de cette saga. 

Les propriétaires de la Place de Boucherville ont d’abord reçu un avis de non-conformité en vertu du règlement 01-275 de la ville de Montréal. Ce dernier interdit, entre autres, les stationnements devant les résidences depuis le 31 octobre 1974. 

Notons que la plupart de ces propriétaires ont converti leur garage en «pièce habitable» pour agrandir leur demeure, selon Julie Bellemare, agente de recherche de MHM.

Vue aérienne de la rue Place de Boucherville.
Capture d'écran de Google Maps
Vue aérienne de la rue Place de Boucherville.

«Certains de ces aménagements ont été réalisés illégalement sans permis, d’autres avec un permis qui avait comme effet collatéral le retrait de l’espace de stationnement. Ce type d’intervention fait en sorte que les anciennes voies d’accès menant au garage sont non conformes, puisque les garages n’existent plus», indique-t-elle. 

Julie Bellemare invite aussi les citoyens de ce secteur à stationner sur la rue, gratuitement, devant leur domicile. Mais pourquoi l’arrondissement de MHM a-t-il décidé d’appliquer subitement ce règlement mis aux oubliettes durant des décennies? 

«On m’a expliqué que la situation a été portée à notre attention suite à une plainte du voisinage», précise Mme Bellemare, sans donner plus de détails. 

Lettre de la ville.
Image fournie par Martine Corbeil
Lettre de la ville.

«Pas de bon sens»

Pour obtenir un droit acquis, les 11 résidents de la Place de Boucherville doivent maintenant prouver à la Ville que l’espace de stationnement en façade était présent sur leur propriété avant le 31 octobre 1974. Soit la date d’entrée en vigueur dudit règlement. 

«Ça fait près de 30 ans que je stationne ma voiture chez moi et on ne m’a jamais rien dit. Ça n’a pas de bon sens. La plupart des garages, comme chez nous, ont été rénovés et modifiés avant qu’on achète les maisons dans le quartier», dénonce Martine Corbeil. 

Martine Corbeil a besoin de son stationnement en façade puisque la borne de recharge de sa voiture électrique est rattachée à sa maison.
Photo Martin Alarie
Martine Corbeil a besoin de son stationnement en façade puisque la borne de recharge de sa voiture électrique est rattachée à sa maison.

Et la voiture électrique ?

Cette mère de famille n’est pas au bout de ses peines. Elle et cinq autres voisins possèdent des voitures électriques qui doivent être rechargées grâce à une borne installée sur leur demeure.  

«On ne peut pas mettre notre auto dans la rue et recharger notre voiture électrique avec le fil qui pend sur le trottoir, ça aussi c’est illégal. Le règlement est désuet», laisse tomber Mme Corbeil. 

Photo Martin Alarie

Silence radio du maire

Les propriétaires de la Place de Boucherville demandent depuis septembre 2022 une dérogation ou une modification du règlement. Toutefois, l’arrondissement de MHM persiste et signe. 

Le Journal a d’ailleurs demandé une entrevue à ce sujet avec le maire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, M. Pierre Lessard-Blais. Celui-ci n’était toutefois pas disponible pour répondre à nos questions lundi et mardi.

Pierre Lessard-Blais.
Photo d'archives
Pierre Lessard-Blais.

«D’un côté, l’administration de Valérie Plante fait la promotion de la vertu avec le transport électrique. Mais de l’autre côté, on n’accompagne pas les citoyens en faisant la modification de ce règlement pour assurer le succès de la transition énergétique», critique Julien Hénault-Ratelle, conseiller de la ville de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. 

M. Hénault-Ratelle rappelle que ce cas pourrait faire école. Selon lui, des centaines de résidences auraient des stationnements illégaux comme ceux de la Place de Boucherville à Montréal.

Julien Hénault-Ratelle.
Photo fournie par Ensemble Montréal
Julien Hénault-Ratelle.

Qu’est-ce que le fameux règlement 01-275 ? 

  • Règlement interdisant notamment les stationnements devant les domiciles
  • Exception : seules les résidences munies d’une allée se rendant à un garage fonctionnel peuvent avoir un stationnement en façade
  • Valide depuis le 31 octobre 1974 et introduit par le maire Jean Drapeau 
  • Si le stationnement était présent avant le 31 octobre 1974, il s’agit d’un droit acquis

Source : Ville de Montréal

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.