/opinion/columnists
Navigation

Le PLQ, c'est le p'tit têteux à genoux devant Ottawa

Coup d'oeil sur cet article

Vous souvenez-vous du p’tit à lunettes qui s’assoyait toujours dans la première rangée de la classe, à l’école ?

Le p’tit téteux qui apportait toujours une pomme à la prof ?

Et qui, à la récréation, passait son temps à parler avec la surveillante au lieu de jouer avec ses amis ?

Eh bien, ce p’tit téteux, c’est le Parti libéral du Québec.

OTTAWA À LA RESCOUSSE DU QUÉBEC !

Hier, à l’émission qu’il anime sur les ondes de LCN, Mario Dumont a reçu le ministre de la Langue française et des Relations canadiennes, Jean-François Roberge. 

Mario a demandé au ministre ce qu’il pensait de la récente déclaration de Justin Trudeau selon laquelle il était prêt à se rendre jusqu’à la Cour suprême pour « encadrer » (entendez : limiter) le recours par les provinces à la clause dérogatoire. 

Monsieur Roberge a dit qu’il faudrait que les partis présents à l’Assemblée nationale s’élèvent au-dessus des joutes partisanes et votent à l’unanimité une motion dénonçant cette attaque frontale contre les droits du Québec. 

Quelques minutes après cette entrevue, Mario Dumont a reçu Marc Tanguay.

Eh bien, au lieu de se montrer solidaire du gouvernement du Québec, le chef intérimaire du PLQ a décidé au contraire d’applaudir Justin Trudeau en disant que sa stratégie permettra au pouvoir judiciaire de « recadrer » les lois 21 et 96 ! 

Plus téteux que ça, tu te pointes à l’école avec une photo de ton prof imprimée sur ton t-shirt. 

« Vous savez que votre prise de position va à l’encontre des positions traditionnelles de votre parti ? », lui a demandé Mario. 

Oui, a répondu le chef du PLQ. 

Mais que voulez-vous, on n’a pas le choix, les lois 21 et 96 vont trop loin, alors...

Ça, ce n’est pas le p’tit téteux qui applaudit à tout rompre quand la prof donne une retenue à un élève, non. 

C’est le p’tit téteux qui DEMANDE à la prof de donner une retenue à l’élève ! 

« Madame, madame, Kevin a parlé à son ami, tantôt, pendant que vous expliquiez le plus-que-parfait du subjonctif ! » 

Et c’est ce parti qui veut « reconnecter » avec la majorité francophone ?

Wow ! 

« Way to go ! », comme diraient les électeurs du PLQ.

LA CARPETTE

Finalement, ce que dit Marc Tanguay, c’est : « Heureusement qu’Ottawa protège le Québec contre ses pires instincts, sinon, diantre, qui sait ce qui pourrait arriver ? » Heureusement que papa Canada est là !

Pour surveiller ce que fiston Québec fait !

Sinon, ça serait le foutu bordel !

Vous savez comment on est, au Québec. On est tellement émotifs ! Tellement frileux ! Tellement fermés aux autres !

Heureusement que le carcan fédéral nous empêche de faire tout ce qu’on voudrait faire, sinon, bon Dieu, on mettrait le feu à la maison !

Plus colonisé que ça, tu meurs...

C’est d’ailleurs ce qui arrive au PLQ : il meurt à petit feu. 

À force de se mettre à quatre pattes devant le PLC...

Hâte de voir les députés du PLQ applau-dir des deux mains quand la Cour suprême va invalider les lois 21 et 96 et dire au gouvernement du Québec qu’il est irresponsable.

Vont-ils porter un t-shirt à l’effigie de leur idole, Justin ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.