/news/currentevents
Navigation

Meurtre résolu deux ans plus tard à Saguenay: accusée d'avoir tué sa mère, elle recouvre sa liberté

Sylvie Lemay
Photo courtoisie Le corps de Sylvie Lemay, 57 ans, avait été découvert le 16 mars 2021 à sa résidence de Saint-Honoré.

Coup d'oeil sur cet article

Accusée d’avoir prémédité le meurtre de sa mère à Saguenay, une femme de 32 ans peut recouvrer sa liberté en attendant la suite des procédures judiciaires.  

La résidente de Saint-Honoré, Mélanie Dubuc, devra toutefois respecter plusieurs conditions, dont ne pas occuper un emploi ou elle aurait des personnes vulnérables à sa charge, ne pas posséder d’arme et ne pas entrer en contact de quelque façon que ce soit avec sa soeur. 

Lors de sa comparution mardi matin, Mélanie Dubuc, stoïque, a écouté attentivement ses conditions de remise en liberté avant de confirmer qu’elle les avait bien comprises en adressant un «oui, monsieur», au juge Carl Thibault. 

L’avocat de la Couronne, Me Michael Bourget, a affirmé qu’elle représente un «risque très assumable» en société, en raison «des faits particuliers de l’affaire».  

Me Bourget a également résumé la preuve « volumineuse », cumulée sur près de deux ans, au juge Thibault, mardi matin. Tous les détails sont toutefois frappés d’une ordonnance de non-publication. 

Mélanie Dubuc devrait ainsi avoir un procès devant juge et jury. Une demande pour un procès devant juge seul pourrait être faite par les avocats de la défense, mais devrait être approuvée par le Directeur des poursuites criminelles et pénales, soutient Me Bourget.  

Mélanie Dubuc doit revenir devant le Tribunal le 17 février prochain. 

Retrouvée une semaine après sa mort

Rappelons que le corps de Sylvie Lemay, 57 ans, avait été découvert le 16 mars 2021 à sa résidence de Saint-Honoré, où les deux femmes cohabitaient.  

«La suspecte avait été retrouvée près de la victime, qui était décédée depuis près d’une semaine», rapporte la Sûreté du Québec. 

Le mandat d’arrestation émis par les policiers, dont Le Journal a obtenu copie, révèle que Mme Lemay est décédée «le ou vers le 9 mars 2021». 

Fraude et vol

Arrêtée lundi matin, Mélanie Dubuc fait aussi face à des accusations de fraude de plus de 5000$ à l’endroit de Sylvie Lemay et vol de plus de 5000$. 

Les faits reprochés concernant ces deux chefs d’accusation ont été commis entre septembre 2020 et mars 2021, soit avant le décès de Sylvie Lemay. 

Le Journal a par ailleurs appris que Mélanie Dubuc avait déjà été interpellée puis interrogé pendant de longues heures par les policiers. L’interrogatoire n’avait toutefois pas permis de l’arrêter.  

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.