/world/usa
Navigation

États-Unis: un ingénieur chinois condamné à huit ans de prison dans une affaire d’espionnage économique

Man grooming on the internet from a desktop computer.
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Un ingénieur chinois a été condamné mercredi à huit ans de prison aux États-Unis pour avoir fourni à Pékin des informations sur des profils d’experts américains dans le but de les recruter. 

Arrivé en 2013 sur le sol américain avec un visa étudiant, Ji Chaoqun a été accusé d’identifier des scientifiques et des ingénieurs américains susceptibles d’être recrutés par les services de renseignement chinois.

Il a été arrêté en septembre 2018 pour avoir fourni à ces services des informations sur le profil de huit personnes, toutes naturalisées américaines et originaires de Chine ou de Taïwan, et dont certaines collaboraient avec le secteur de la Défense aux États-Unis.

Il a été reconnu coupable en septembre d’avoir agi illégalement en tant qu’agent d’un gouvernement étranger et d’avoir fait de fausses déclarations, à l’issue d’un procès de deux semaines à Chicago.

Selon le ministère de la Justice américain, Ji Chaoqun a agi sous la direction de Xu Yanjun, un agent chinois du renseignement condamné à 20 ans de prison aux États-Unis pour avoir tenté de dérober des technologies de sociétés aérospatiales américaine et française.

Cet agent a été jugé coupable en novembre 2021 d’avoir, à partir de 2013, cherché à obtenir des informations pour le compte de la Chine sur plusieurs compagnies aéronautiques, dont l’américaine General Electric Aviation et la française Safran, qui collaborait avec GE sur le développement d’un moteur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.