/finance/news
Navigation

Les avantages des cartes de crédit ou prépayées de fintechs

3D credit
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les fintechs, ces PME technos qui visent à ébranler les banques, proposent de plus en plus de cartes de crédit ou prépayées. Voici un tour d’horizon.

• À lire aussi: Comment contester une augmentation de loyer?

• À lire aussi: Épicerie: comment déjouer les stratagèmes et faire de grosses économies?

• À lire aussi: Des outils pour mieux choisir votre nouvelle carte de crédit

Ces cartes permettent de payer avec votre téléphone et certaines ne sont offertes que virtuellement ! Plus besoin de fouiller dans son portefeuille. 

Plusieurs offrent des remises en argent (ou même en cryptomonnaies, quoique par les temps qui courent, on se demande si c’est avantageux), d’autres des récompenses. Certaines font affaire avec des marques précises, la plupart ne facturent aucuns frais annuels, de transaction, de change ou d’intérêt. 

Avantages et inconvénients

Les cartes prépayées utilisent les infrastructures de paiement de Visa et Mastercard, partout dans le monde. Certaines envoient une notification par texto ou courriel à chaque transaction. Par contre, elles ne bonifient pas votre dossier de crédit si vous les utilisez avec discipline. La plupart des demandes pour une carte prépayée n’auront aucun impact sur votre dossier de crédit.

Du côté des cartes de crédit, certaines permettent d’acheter maintenant et de payer plus tard, sans frais ou intérêt, par versements hebdomadaires, bihebdomadaires et mensuels. Pour certaines cartes, comme Brim, l’approbation ne prend que quelques secondes avant de pouvoir l’utiliser avec son téléphone.

Des fintechs offrent un service de rétablissement de crédit, comme Koho (pour 7 $ par mois, on vous offre une marge de crédit et vous la remboursez chaque mois). Plastk offre sa carte Sentinel pour 6 $ par mois (surveillance du dossier et du score de crédit).

L’offre

La Baie d’Hudson s’est associée avec Neo Financial en octobre 2020 pour ses deux millions de cartes de crédit canadiennes. La carte de crédit Mastercard permet de doubler les points La Baie, avec des remises en argent de 1 % et zéro frais annuels. Neo offre aussi d’autres cartes (jusqu’à 5 % de remises) et un compte d’épargne (1,30 % d’intérêt, zéro frais de banque).

Brim propose une carte de crédit Mastercard qui offre des récompenses jusqu’à 30 % en points chez des marques participantes (Patagonia, Nike, Frank And Oak, Lululemon, Indigo).

Les autres cartes prépayées de fintech avec remises en argent : Koho (remises de 0,5 % ; version Premium : 2 % sur l’épicerie et les transports), Stack (offres dédiées chez des commerçants), WealthSimple (1%); avec remises en cryptomonnaies : Mogo (Visa prépayée, remises jusqu’à 200 $ en Bitcoin), Crypto.com (par contre, cette plateforme semble compliquée). 

Conseils

  • « Une personne qui a une saine gestion de son budget ferait mieux de s’orienter vers des cartes de crédit traditionnelles, plus avantageuses en termes de récompense », signale Jean Maximilien Voisine, de Milesopedia.com.
  • Les conditions des cartes prépayées changent fréquemment.
  • De la lecture sur les cartes prépayées, sur le site de l’entreprise québécoise Hardbacon.
  • Pour ma part, je préfère les cartes de crédit traditionnelles avec remise en argent liées avec mon téléphone. Les plus généreuses sont Dividendes CIBC Visa Infinite (4 % sur l’essence et l’épicerie), Remises Tangerine Mastercard (2 % sur tous les achats).
Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.