/misc
Navigation

Rouge et Or : «mon cœur a toujours été à Laval» - Victor Charland

Victor Charland en décembre 2022.
Photo d'archives du Carabins de l’Université de Montréal Victor Charland en décembre 2022.

Coup d'oeil sur cet article

Le nouveau quart-arrière du Rouge et Or de l’Université Laval Victor Charland a appris une leçon essentielle dans les dernières semaines : l’importance de prendre son temps avant de faire un choix. 

• À lire aussi: Victor Charland change d'idée et va au Rouge et Or

• À lire aussi: Anthony Gosselin demeure avec le Rouge et Noir

En début de semaine, la formation de la Vieille Capitale a annoncé le recrutement du pivot des Nomades de Montmorency. Cela en a surpris plus d’un, considérant que le jeune homme avait préalablement indiqué qu’il allait se joindre aux Carabins de l’Université de Montréal.

Charland a même participé à l’émission de recrutement que les Bleus ont publié sur leur compte YouTube en décembre dernier. Les doutes sur son avenir se sont cependant matérialisés au début de la nouvelle année.

«Le Rouge et Or tentait de me recruter depuis le Bol d’Or 2021. C’est la première équipe que j’ai visitée. J’ai vraiment l’impression que mon cœur a toujours été à Laval», a expliqué Charland.

«Ça s’est passé vite avec l’Université de Montréal. J’ai vraiment aimé le "pitch" qu’ils m’ont fait. J’ai ensuite ressenti comme un gros stress, parce que je voulais prendre ma décision avant la pause [du temps des Fêtes].»

«Au final, j’aurais dû écouter mes parents et prendre plus mon temps avant de prendre une décision. Je tiens à dire que de choisir les Carabins était une bonne décision, mais simplement pas la bonne pour moi.»

Une occasion à saisir

Avec le Rouge et Or, Charland se retrouvera dans un groupe assez restreint de quarts-arrière. En effet, il semble qu’ils ne seront que trois. Arnaud Desjardins et Thomas Bolduc seront de retour, tandis que Xavier Tremblay a décidé de quitter l’équipe.

Le nouveau venu n’a pas caché que le départ de celui qui agissait comme troisième pivot en 2022 a eu un impact sur sa décision de rejoindre l’Université Laval.

«Je mentirais si je disais que non. Ce n’était pas le facteur principal de ma décision, mais ç'a aidé.»

Charland a appris que Tremblay ne reviendrait pas avec le Rouge et Or via le receveur de passes Olivier Cool. Les deux hommes ont été des coéquipiers chez les Nomades et le seront encore lors de leur parcours universitaire.

Charland devrait ainsi être en compétition avec Bolduc pour le rôle de second de Desjardins cette année.

Pas de ressentiment

Chez les Carabins, on n’en veut pas à l’athlète de 19 ans d’avoir changé d’idée.

«Ce sont des choses qui arrivent. Victor a décidé qu’un autre endroit était la place pour lui et je lui souhaite la meilleure des chances dans son parcours», a exprimé l’entraîneur-chef Marco Iadeluca.

«Ce que nous voulons, ce sont des jeunes qui veulent jouer et étudier à l’Université de Montréal. C’est un jeune homme qui a fait ce qu’il croyait être le meilleur pour lui.»

Les Carabins compteront par ailleurs sur cinq quarts-arrière en 2023, eux qui accueilleront notamment Ettore Casati au sein de leur formation. Il évoluait pour les Gryphons de Guelph, en Ontario, dans les dernières années.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.