/news/transports
Navigation

Saguenay : un autre navire immobilisé par manque de personnel

Saguenay : un autre navire immobilisé par manque de personnel
Photo fournie par Chantier Davie

Coup d'oeil sur cet article

Le navire de la Garde côtière canadienne Vincent Massey, qui doit se joindre à la flotte de brise-glaces, est actuellement coincé dans le secteur de Grande-Anse, à Saguenay, en raison d’un manque d’employés à bord pour assurer son bon fonctionnement.  

« Il est à quai depuis dimanche. C’est un autre brise-glace qui a dû prendre le relais », a expliqué une source à l’interne qui s’est confiée au Journal.  

« Le NGCC Vincent Massey attend actuellement un membre d’équipage qui devrait rejoindre le navire le 25 janvier. Entre-temps, il a pu se ravitailler en carburant. La situation n’engendre actuellement aucun impact sur nos opérations ou notre niveau de service », a précisé le porte-parole Matthew Dillon.  

Le 17 octobre 2022, la Garde côtière canadienne (GCC) avait annoncé que le Vincent Massey serait livré dès que le chantier naval Davie aurait terminé les travaux de conversion. Le navire se joindra à la flotte de brise-glaces de taille moyenne, qui servent à garder les voies navigables de l’est du Canada ouvertes en hiver. 

Encore Phénix 

Ce n’est pas la première fois qu’un manque de personnel force l’arrêt d’un navire. En septembre, un navire de la GCC a été coincé 48 heures dans l’Arctique, à plus de 3000 kilomètres de son port d’attache de Québec, incapable de revenir en raison d’un manque d’employés à bord pour assurer son bon fonctionnement. 

« Le gouvernement ne paie pas suffisamment et paie mal avec Phénix », explique Yvon Barrière, vice-président exécutif régional de l’Alliance de la Fonction publique du Canada. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.