/world
Publicité

Reprise «graduelle» du transport ferroviaire en Grèce à partir du 22 mars



Le trafic ferroviaire en Grèce va reprendre «graduellement» à partir du 22 mars, trois semaines après le grave accident de trains du 28 février qui a fait 57 morts, a indiqué mardi le ministre chargé des Transports, Georges Gerapetritis.

• À lire aussi: Catastrophe ferroviaire: violents heurts entre policiers et manifestants à Athènes

• À lire aussi: Catastrophe ferroviaire en Grèce: la comparution du chef de gare devant la justice reportée

Le trafic ferroviaire, qui avait été interrompu après la collision frontale de deux trains à Tempé, à 350 km d'Athènes, «va reprendre graduellement à partir du 22 mars», a indiqué Georges Gerapetritis cité dans un communiqué de trains.

Il a précisé que le trafic reprendra d'abord avec «le train interurbain (de passagers) qui relie le port du Pirée, près d'Athènes, à l'aéroport international» de la capitale grecque, Eleftherios Venizelos, le train de marchandises qui relie Thriasio dans le département d'Attique à Thessalonique (nord) et des trains régionaux dans le nord du pays.

AFP

Le 27 mars ce sont les trains locaux reliant des villes en Péloponnèse (sud-ouest) qui vont recommencer tandis que le trafic de train de passagers qui relie Athènes et Thessalonique ne commencera que le 1er avril.

C'est au milieu de cette ligne près de la ville de Larissa (centre) que la collision entre un train de passagers et un train de marchandises avait eu lieu le 28 février, le pire accident que la Grèce a connu ces dernières années.

Cet accident a surtout été attribué à «une erreur» du chef de la gare de Larissa, qui a été inculpé et placé en détention provisoire.

Mais l'accident a aussi révélé les «pathologies chroniques dues à des omissions ou à de l'indifférence» des gouvernements de ces dernières années et a provoqué un mouvement de colère dans le pays contre le gouvernement conservateur qui n'a pas procédé à la modernisation de la sécurité des chemins de fer grecs.







Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.