/news/currentevents
Publicité

Meurtre de Guylaine Potvin: Grenon veut un procès ailleurs qu'à Chicoutimi



Le présumé meurtrier de Guylaine Potvin demandera à ce que son procès soit tenu ailleurs qu'au palais de justice de Chicoutimi.

• À lire aussi: Comparution du présumé meurtrier de Guylaine Potvin

• À lire aussi: Meurtre de Guylaine Potvin: quatre mandats accordés aux enquêteurs avant l’arrestation de Marc-André Grenon

Marc-André Grenon était de retour devant le tribunal mercredi.

Dans une discussion hors caméra, son avocate, Me Karine Poliquin, estime qu'il serait difficile de constituer un jury neutre et impartial au Saguenay. Guylaine Potvin, 19 ans, avait été agressée sexuellement et tuée dans son logement de l’arrondissement de Jonquière, à Saguenay, en avril 2000.

Les parents de la victime, son frère et sa soeur ont assisté physiquement à l'audience pour la première fois depuis le début des procédures.

Photo fournie par la SQ

La requête pour le changement de venue sera plaidée ultérieurement à Chicoutimi. La présence de la famille Potvin était une façon de préparer le terrain, en quelque sorte, à la contestation de la requête soumise par la défense.

  •  Écoutez la rencontre Gibeault-Dutrizac avec Nicole Gibeault, juge à la retraite au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio : 

«On n'a pas encore le contenu de la requête, a prévenu le directeur des poursuites criminelles et pénales, Me Pierre-Alexandre Bernard. On va prendre le temps de l'analyser. La famille de Guylaine Potvin collabore depuis les tout débuts de l'enquête, et c'était important pour eux d'assister à la procédure aujourd'hui et au procès éventuellement.»

Marc-André Grenon sera rappelé devant le tribunal le 7 juin prochain. Son procès pourrait avoir lieu en septembre ou en octobre. La direction des poursuites criminelles et pénales juge l'échéancier raisonnable, des propos repris par le juge Carl Thibault, qui a qualifié l'échéancier de «réaliste».

Par contre, le début du procès pourrait être repoussé plus loin. Me Poliquin a informé la cour que la défense soumettra d'autres requêtes, qui devront être débattues avant le procès.

Grenon est demeuré impassible pendant sa comparution. La famille de Guylaine Potvin n'a pas voulu commenter.

D’ici son retour en cour à Chicoutimi, il reviendra devant le tribunal à Québec le 18 avril pour son autre cause, pour tentative de meurtre et agression sexuelle sur une autre plaignante à Sainte-Foy, en juillet 2000.







Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.