/sports/soccer/cf-montreal

Le CF Montréal bannit les partisans du Toronto FC

Le CF Montréal bannit les partisans du Toronto FC
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Réagissant à une vidéo montrant une bagarre impliquant des partisans du CF Montréal présents au match contre le Toronto FC au BMO Field, mardi, l’équipe montréalaise a indiqué le lendemain qu’elle refusera l’accès au stade Saputo aux amateurs de la formation ontarienne lors de la partie opposant les deux mêmes clubs, samedi soir.

À lire aussi: CF Montréal: une bataille éclate dans les estrades à Toronto

À lire aussi: Championnat canadien: le CF Montréal se défait du rival torontois

La scène disgracieuse montrant une violente bataille survenue avant le duel quart de finale du Championnat canadien a été largement diffusée sur les réseaux sociaux et la haute direction du CF n’est pas demeurée muette. Les partisans des «Reds» qui espéraient se rendre à Montréal pour l’affrontement de samedi, prévu dans le cadre du calendrier de la Major League Soccer (MLS) cette fois, devront refaire leurs plans.

«Les incidents survenus mardi soir lors du match à Toronto sont extrêmement malheureux et inacceptables. Le CF Montréal condamne tout geste de violence. Une enquête est en cours. La sécurité de nos partisans et de nos groupes de partisans est une priorité pour le club, a indiqué celui-ci dans un communiqué. Aucune violence n’est tolérée au stade Saputo, tout comme dans les autres stades où nos partisans se déplacent. Nous avons pris la décision de fermer la section de partisans adverses au stade Saputo en vue du match samedi contre Toronto. Les partisans du TFC qui ont acheté des billets dans cette section seront remboursés. Nous sommes en discussion avec Canada Soccer, la MLS et le Toronto FC pour nous assurer que chaque événement soit sécuritaire.»

  • Écoutez l'entrevue avec Gavino De Falco, animateur au balado IMFC radio et descripteur des matchs de la MLS pour Apple TV sur QUB radio :

Circonstances à éclaircir

La vidéo en question a été partagée par un individu affirmant que le Toronto FC avait assuré les amateurs du CF s’étant rendus dans la Ville Reine que leur sécurité ne constituerait pas un problème. Or, l’internaute a ajouté que des gens supportant la formation locale ont assailli les visiteurs dans des gradins plutôt dégarnis. Toutefois, il est plutôt difficile d’identifier les belligérants et leur affiliation sur la séquence mise en ligne.

Sur le terrain, le CF a triomphé 2 à 1 pour accéder à la demi-finale de la compétition nationale, où il se mesurera au Forge FC. Après le passage du TFC à Montréal en fin de semaine, les deux grands rivaux se retrouveront une nouvelle fois au BMO Field le 20 août.

Une relation houleuse

Les interactions entre les partisans des deux clubs sont loin d’être au beau fixe. En août 2021, des supporteurs montréalais et torontois ont eu maille à partir à l’extérieur du stade Saputo. Ceux favorables à Toronto auraient été agressés, comme l’avait rapporté à l’époque «Le Journal de Montréal», ce qui a convaincu le TFC à exiger la mise au ban des amateurs de Montréal qui souhaitaient assister à un match au BMO Field quelques semaines plus tard. La MLS a d’ailleurs acquiescé à cette demande.

Pour sa part, la direction montréalaise avait fermé la section 132, occupée par le groupe des Ultras, en raison de multiples allégations de violence et de comportement inapproprié.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.