/world/usa

L'île de New York s'enlise peu à peu dans l'eau et les géologues sonnent l'alarme

L'île de New York s'enlise peu à peu dans l'eau et les géologues sonnent l'alarme
Getty Images via AFP

Coup d'oeil sur cet article

Déjà aux prises avec un problème de nids-de-poule liés aux changements climatiques, la ville de New York s’enlise peu à peu dans l’eau en raison du poids de ses gratte-ciel.

• À lire aussi: Inondations en Italie: au moins huit morts, le GP de F1 annulé

C’est ce que conclut le chercheur principal et géologue Tom Parsons de l'agence géologique américaine (USGS), qui indique que la pointe sud de l’arrondissement de Manhattan est vulnérable aux catastrophes naturelles dans une étude.

Plus de 8 millions de personnes vivent à New York, qui s'enfonce de 1 à 2 mm/an pendant que le niveau de la mer monte.

L'affaissement urbain peut être causé par le retrait d'eau souterraine, le compactage naturel du sol, les effets tectoniques, le détournement de l'accumulation normale de sédiments et le poids des villes elles-mêmes.

L'île de New York s'enlise peu à peu dans l'eau et les géologues sonnent l'alarme
Getty Images via AFP

«New York est confrontée à des défis importants liés aux risques d'inondation; la menace d'élévation du niveau de la mer est trois à quatre fois plus élevée que la moyenne mondiale le long de la côte atlantique de l'Amérique du Nord... une population profondément concentrée de 8,4 millions de personnes est confrontée à des degrés divers de danger», peut-on lire dans le rapport.

«L'urbanisation elle-même peut exacerber le problème; la pression cumulative appliquée au sol par les grands bâtiments contribue à l'affaissement par le tassement primaire initial de la compression du sol et la réduction de l'espace vacant.»

L’étude relate le passage de deux ouragans récents qui ont fait des morts et causé de lourds dégâts dans la Grosse Pomme pour illustrer les dangers qui guettent l’énorme centre urbain, incluant les arrondissements de Brooklyn et de Queens. 

L'île de New York s'enlise peu à peu dans l'eau et les géologues sonnent l'alarme
AFP

«En 2012, l'ouragan Sandy a tiré l'eau de mer dans la ville, tandis que les fortes pluies de l'ouragan Ida en 2021 ont submergé les systèmes de drainage en raison du fort ruissellement dans la ville majoritairement pavée.»

La ville de New York est classée troisième au monde «en termes d'actifs futurs exposés aux inondations côtières», ajoute le rapport.

Selon Parsons, l'élévation prévue du niveau de la mer constitue une menace évidente pour les villes côtières, avec «une augmentation anticipée de 200 à 600 mm d'ici 2050 dans le monde entier».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.