/lifestyle/health
Publicité

Boîte à lunch: découvrez LA façon toute simple de réaliser des économies substantielles

Happy kids at elementary school
Photo Adobe Stock


Ah, la rentrée scolaire ! Pour la plupart des parents qui ont des horaires chargés, la rentrée scolaire est souvent synonyme de stress. Les dépenses engendrées par la rentrée deviennent aussi une source de préoccupation. Saviez-vous qu’il y a une façon toute simple de réaliser des économies substantielles lors de la préparation des lunchs des enfants ?

Voici le contenu de deux boîtes à lunch. Elles contiennent toutes deux un lunch sain et savoureux ainsi que deux collations nutritives et complètes. Dans la première, on retrouve en majorité des aliments emballés individuellement et dans la seconde, on a acheté des aliments en formats familiaux pour ensuite portionner la quantité désirée dans des plats réutilisables. Constatez la différence !

LUNCH 1

LUNCH 2


Surprenant non ? Une économie de 4,43 $ par jour par enfant pour un lunch tout aussi sain et savoureux ! Certes, vous aurez quelques plats réutilisables à nettoyer le soir venu, mais cela vaut bien une épargne de 797 $ par année scolaire non ? 

Bonne année scolaire à tous les parents et aux enfants !

Saviez-vous que ?

Saviez-vous qu’il faut environ 400 ans pour qu’un simple petit sac à sandwich fait de plastique puisse se décomposer ? Utilisez plutôt des contenants réutilisables, question d’économiser tout en pensant à l’environnement !

6 trucs en rafale pour économiser

1. Profiter des circulaires

Établir le plan pour les repas de la semaine en fonction des circulaires permet de faire de belles économies. Le bœuf est en réclame ? Profitez-en pour cuisiner des recettes à base de bœuf et congeler les surplus pour utilisation ultérieure.

2. Réduire le gaspillage alimentaire

Un ménage canadien gaspille en moyenne plus de 1000 $ d’aliments par année. Sans surprise, il s’agit très souvent de fruits et légumes. Utiliser les fruits défraîchis dans les recettes de muffins, de biscuits ou de smoothies et intégrer les légumes qui ont perdu de leur vigueur aux soupes, potages et purées.

3. Préparer une liste d’épicerie

La liste d’épicerie est un allié dans la planification de la semaine. Si elle est suivie de manière rigoureuse, la liste permet également d’épargner en limitant les achats impulsifs qui sont rarement économiques. 

4. Intégrer les protéines végétales

Les protéines végétales sont de plus en plus prisées. On pense au tofu qui fera d’excellents sandwichs, lorsque marié à du yogourt et des épices par exemple. Les salades de lentilles ou pois chiches sont aussi économiques et nutritives. 

5. Opter pour les marques privées

Les marques Sans Nom (Maxi et Provigo), Compliments (IGA) et Selection (Metro) permettent de faire d’excellentes économies. Leur qualité est comparable aux plus grandes marques, pourquoi les bouder ? Outre les marques privées, les programmes de récompenses associés aux bannières sont tous de bons alliés pour économiser. 

6. Cuisiner

Cuisiner ses barres tendres, muffins et boules d’énergie au lieu de les acheter est assurément un geste économique. En prime, il devient plus facile d’éviter les allergènes. 


Découvrez mon sandwich au végépâté et pesto de betteraves







Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.