/finance
Navigation

Comment assurer une transaction immobilière en toute confiance?

Garder la tête froide en tout temps!

1334324080
Getty Images

Coup d'oeil sur cet article

 

Que l’on achète une propriété pour la première ou la sixième fois, il s’agit à chaque transaction d’un moment important, chargé de son lot de stress et d’émotions. En s’appuyant sur des experts, il est possible d’effectuer une transaction immobilière en toute confiance.

Pour assurer cette tranquillité d’esprit, Maître Caroline Champagne, vice-présidente Encadrement à l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), mentionne qu’il y a plusieurs éléments importants à prendre en compte lors d’une transaction immobilière.

L’OACIQ informe et protège le public en appliquant la Loi sur le courtage immobilier (LCI), tout en encadrant les pratiques des courtiers, notamment en les formant et en les inspectant. L’Organisme explique également les étapes à franchir pour accéder à une nouvelle propriété accompagné d’un courtier immobilier et donne accès à plusieurs ressources, dont les guides de l’acheteur et du vendeur.

Avant même de débuter les recherches, il importe d’établir un budget réaliste, puis d’identifier le type de propriété souhaitée et les secteurs d’habitation à prioriser. Par la suite, il est conseillé de bien s’informer sur le processus d’achat pour prendre une décision éclairée, en faisant appel, par exemple, aux nombreux articles du site Web de l’OACIQ ou encore en contactant son centre de renseignements Info OACIQ. 

1334324080
Getty Images

Selon Me Caroline Champagne, le meilleur moyen d’être en confiance au moment d’entreprendre ses démarches immobilières est de se tourner vers un courtier immobilier : « Comme celui-ci est encadré par l’OACIQ, il a des devoirs et des obligations déontologiques à respecter pour obtenir et maintenir son permis de courtage. Sa pratique professionnelle doit être conforme à l’encadrement législatif et réglementaire en vigueur, de façon à bien protéger ses clients et le public en général. »

En faisant appel à un courtier immobilier, le public bénéficie automatiquement des mécanismes de protection prévus par la Loi sur le courtage immobilier. En plus du soutien du Centre Info OACIQ, il peut bénéficier du service d'Assistance au public, de l'ombudsman, du Fonds d’indemnisation du courtage immobilier (FICI) et du Fonds d'assurance responsabilité professionnelle du courtage immobilier du Québec (FARCIQ).

Prioriser l’inspection  

1334324080
Getty Images

« Une fois que l’acheteur a identifié une propriété sur laquelle il souhaite faire une offre, il ne faut jamais qu’il néglige l’inspection, peu importe la pression que le vendeur peut exercer sur lui pour passer outre cette étape », prévient la vice-présidente Encadrement de l’OACIQ. 

En effet, selon elle, l’acheteur devrait même l’exiger dans les conditions de l’offre d’achat, afin qu’il soit mis au courant des différentes problématiques de l’immeuble en question ainsi que des conclusions de l’inspecteur. Dans le cas échéant, il sera possible pour lui de modifier la promesse d’achat, voire de se désister.

Le courtier immobilier pourra aussi s’assurer de l’existence d’un certificat de localisation récent et complet, présentant l’état réel de la propriété, incluant tout ce qui pourrait avoir des conséquences sur la capacité à profiter pleinement du futur domicile. 

Sauf pour de rares exceptions, ce n’est jamais une bonne idée de renoncer à la garantie légale. Il n’est jamais recommandé d’exclure la garantie du droit de propriété (garantie de titre). Il est cependant possible de voir une exclusion de la garantie de qualité, notamment en matière de vente d’un immeuble par une succession ou à la suite d’une reprise de possession. Pour un vendeur, exclure la garantie légale pourrait diminuer l’attrait de sa propriété. 

Acheteurs ou vendeurs, c’est le rôle du courtier immobilier de bien vous informer des protections incluses dans la loi!

Garder la tête froide  

L’achat d’une nouvelle propriété est une décision importante – et parfois complexe – qui nécessite une mûre réflexion. « C’est pourquoi il ne faut jamais laisser l’émotion surpasser la raison », précise Me Champagne.

« À l’occasion, les acheteurs ont un coup de cœur pour une propriété, mais ils sont pris dans une situation où plusieurs promesses d’achat sont données en même temps, et ce, parce que la demande dépasse l’offre de propriétés à vendre. Il faut donc garder la tête froide, se rappeler de ses besoins, de son budget, et écouter les conseils de son courtier immobilier. Ça peut aider à calmer le jeu et à prendre une bonne décision, en toute connaissance de cause », conclut-elle.

Pour en apprendre davantage sur les différentes étapes d’une transaction immobilière et s’assurer qu’elle se passe en toute confiance, consultez le site Web de l’OACIQ.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.