/news/society
Navigation

Actes haineux: Ottawa verse 26 000 $ à une congrégation juive de Westmount

Actes haineux: Ottawa verse 26 000 $ à une congrégation juive de Westmount
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

WESTMOUNT – La congrégation juive Shaar Hashomayim a obtenu une aide financière de 26 000 $ du gouvernement fédéral pour améliorer la sécurité à ses installations de Westmount, afin de mieux se protéger contre les actes haineux.  

«Ce financement soutiendra l’amélioration de l’infrastructure afin que la communauté juive de Westmount ait la liberté de pratiquer ses activités en paix», peut-on lire dans un communiqué annonçant l’octroi de cette aide. «Une de ces améliorations est l’installation d’un système de surveillance en circuit fermé doté de 34 caméras.»  

L’argent provient du Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PFPIS), mis en place pour permettre aux différentes communautés culturelles et religieuses canadiennes de «mettre en œuvre différentes mesures leur permettant de se protéger contre les crimes motivés par la haine».  

«Peu importe notre héritage, nous méritons tous de nous sentir en sécurité dans les endroits où nous vivons, travaillons, nous rassemblons et prions. [...] La haine ne jouit d’aucune acceptabilité sociale, certainement pas au Canada», a déclaré Marc Garneau, député de Notre-Dame-de-Grâce–Westmount et ministre des Transports, en procédant à l’annonce, lundi, au nom de son collègue de la Sécurité publique et de la Protection civile.  

Claire Berger, présidente de la congrégation, a pour sa part affirmé que, «dans un climat où des actes d’antisémitisme suscitent des sentiments d’inquiétude répandue, notre objectif est de veiller à ce que les membres, les élèves, le personnel, les visiteurs et les voisins de notre communauté soient toujours bien protégés».  

Elle a mentionné, en outre, que «le système de caméras de surveillance vidéo intégré permettra de renforcer de façon considérable la sécurité et la sûreté de notre famille Shaar».