/lifestyle/techno
Navigation

Assistance vocale : de plus en plus populaire!

Coup d'oeil sur cet article

En association avec

D’Alexa à Helix, de Siri à Cortana, les assistants vocaux gagnent en popularité. Ces appareils, vus à l’origine comme des gadgets futuristes, s’invitent aujourd’hui dans nos activités quotidiennes, pour nous simplifier la vie. Or, pour plusieurs, parler à une machine demeure une action qui manque de naturel ou de spontanéité. Comment passer au prochain appel?       

Cultiver l’efficacité       

Chiffres à l’appui, voyons le côté pratique des choses : avec un assistant vocal, nous avons la capacité, en 60 secondes, de prononcer 150 mots. Avec un clavier? On parle en général d’une quarantaine de mots. Il est facile de conclure que la parole est près de quatre fois plus rapide que l’écriture.      

À cette vitesse s’ajoute la formidable simplicité opérationnelle au moment de rechercher des infos ou de déclencher une action. La commande vocale est souvent plus fluide, on n’a pas à rechercher des mots-clés que l’on doit ensuite taper au clavier. De plus, la requête est plus spontanée et intuitive pour plusieurs personnes chez qui la vision, l’écriture, la connaissance des technologies ou encore la petite taille d’un clavier freinent ou empêchent certaines actions.       

  

WavebreakmediaMicro - stock.adobe.com

  

Des solutions pour la maison       

Dans la maison, les petits appareils comme Google Home ou Amazon Echo abritent l’assistant vocal, prêt à répondre à plusieurs besoins et à combler nos désirs ! Que ce soit pour ouvrir la télévision ou la lumière, programmer une émission, commander un plat ou démarrer quelque action que ce soit, le nouvel ami s’intègre parfaitement à la vie domestique. Il régit sans rechigner, avec constance et dévouement (!) à une impressionnante quantité de demandes.       

Par exemple, les mains occupées, tout bon aspirant chef peut réclamer de passer à la prochaine page de son écran ou d’ouvrir une nouvelle fenêtre pour suivre la recette. Et quand la patience n’est plus au menu, il peut même réduire le volume des enceintes dans la chambre de l’ado !       

  

 

 

La mobilité... mobile!      

Si la maison est tout indiquée pour cette technologie, l’auto ne donne pas sa place. Depuis une dizaine d’années, certains modèles de véhicules sont dotés de commandes vocales. Encore ici, le perfectionnement progresse à haute vitesse. Depuis, les mains sur le volant et les yeux sur la route, nous pouvons demander à notre assistant de nous dénicher une place de stationnement ou de changer l’itinéraire du GPS.       

L’assistant vocal peut aussi devenir un véritable bras droit. Nous pouvons lui dicter des courriels, nous informer de nos rendez-vous ou participer à des conférences, l’assistant nous permettra d’alléger notre vie professionnelle...       

  

SFIO CRACHO - stock.adobe.com

  

La langue de chez nous       

L’engouement pour les assistants vocaux se manifeste aussi en voyage ! Les traducteurs intelligents facilitent la compréhension et les conversations. Même enthousiasme pour les hôtels et les commerces branchés, qui prennent notamment les commandes ou fournissent des renseignements ciblés. Une expérience client positive, qui conjugue commodité et automatisation des achats.       

Pour l’heure, si la majorité des demandes portent sur l’écoute de la musique et les prévisions météorologiques, la technologie vocale va continuer d’enrichir, tout naturellement, notre quotidien. Avec ses solutions pratico-pratiques, elle ouvre un champ quasi infini de possibilités.