/24m/city
Navigation

«Avant d’être Valérie Plante, une colonisée, elle est la mairesse de Montréal» – Gilles Proulx

«Avant d’être Valérie Plante, une colonisée, elle est la mairesse de Montréal» – Gilles Proulx
Photo d'archives, Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Gilles Proulx s’en est pris ce matin à Valérie Plante, qui a livré hier un discours en anglais seulement pour annoncer la venue de trois entreprises anglaises à Montréal.   

En direct sur QUB radio, le chroniqueur du Journal lui a notamment reproché de ne pas être «consciente qu’avant d’être Valérie Plante, une colonisée, elle est d’abord la mairesse de Montréal», une ville reconnue mondialement comme étant francophone.     

M. Proulx a également soutenu que la mairesse Plante est «une femme aliénée intellectuellement».   

Valérie Plante a par ailleurs reconnu ce matin avoir commis une erreur en s'adressant à des investisseurs étrangers en anglais uniquement. «C’est important pour moi de le reconnaître, que c’était une erreur. Je vais m’en tenir davantage à mon discours», a-t-elle indiqué.          

  • Écoutez l’intervention de Gilles Proulx à l’émission Politiquement incorrect: