/misc
Navigation

Avoir de l’âme, avoir du soul !

Avoir de l’âme, avoir du soul !

Avoir de l’âme, avoir du soul !

Coup d'oeil sur cet article

C’était l’année dernière lors du Festival international de jazz que nous avons véritablement découvert la chanteuse Dominique Fils -Aimé (ici) 

 Dans la petite salle du Métropolis, elle dévoilait quelques titres de Nameless (2018)- ici- avec force et conviction. Après La voix, qui fut un véritable tremplin pour cette jeune interprète nourrie des désillusions et parfois espérances, des chanteuses : Aretha Franklin, Etta James, Billie Holliday et toutes les variantes soul de la « Great Black Music », elle devance le printemps avec Stay Tuned (ici) 

Une superbe construction  

Nous le savions un peu, mais ce disque longuement muri s’affirme autant sur le fond que sur la forme. Artiste engagée (ici) 

 et consciente du monde trouble dans lequel elle vit, la chanteuse se tisse une toile qui touchera toutes les générations ou presque. Que vous aimiez le soul (ici)  

le funk, le blues vibrant et la « pop » bien ficelée comme Sun Rise, tout s’imbrique à merveille. Soutenu par une solide équipe, dont le trompettiste Hichem Kalfa, le guitariste Étienne Miousse ou le pianiste Jean-Michel Frédéric, les quatorze plages offertes s’inscrivent dans le temps présent. Si elle se détache des standards, son message évoque en la mémoire de votre blogueur, les années Marvin Gaye (ici) 

Et plus encore, cette voix qui survole le tout et vient vous chercher.  

À entendre le 1er mars à l’Astral, dans le cadre du Montréal en lumière.