/qubradio
Navigation

Chaque jour, trois Québécois s’enlèvent la vie

femme triste contre un mur
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Le suicide de la jeune Émilie Houle, 23 ans, amène plusieurs questions concernant la qualité des ressources en santé mentale au Québec.

En entrevue à QUB radio, le directeur général de l’Association québécoise de prévention du suicide, Jérôme Gaudreault, a affirmé que «les ressources sont là».

Par contre, il est d’avis qu’en tant que société on doit se «requestionner à savoir si on en fait assez et qu’est-ce qu’on doit faire plus et qu’est-ce qu’on doit faire mieux».

Son inquiétude vient du fait que certains intervenants hésitent à véhiculer le numéro 1-866-APPELLE en se disant que «s'ils le font ça va générer davantage d’appels téléphoniques».

La peur de ne pas «être en mesure de répondre à ces demandes-là» si les appels sont de plus en plus nombreux est bien présente, a-t-il précisé.

Solutions

Afin de répondre à un plus grand nombre de personnes en détresse, il faudrait avoir «davantage de ressources, davantage d’intervenants» et aussi «davantage de psychiatres» qui seraient présents dans les urgences et surtout qui seraient en mesure «de bien prendre le temps».

Jérôme Gaudreault a souligné qu’une personne «qui souffre d’une problématique de santé mentale c’est pas aussi simple qu’une personne qui souffre d’un bras cassé».

«Tu te présentes à l’hôpital, tu as un bras cassé: on sait exactement c’est quoi le protocole. On va te prendre en charge et en l’espace d’un certain nombre d’heures, tu vas être guéri ou du moins tu vas être traité», a-t-il poursuivi lors d’une entrevue avec l’animateur Jonathan Trudeau.

Taux de suicide au Québec

«Tous les jours, il y a encore trois Québécois qui s’enlèvent la vie», rappelle M. Gaudreault, en mentionnant au passage qu’au Québec, on a connu «une baisse du tiers du nombre de décès par suicide en l’espace de 15-20 ans».

De plus, «on a constaté une baisse de la moitié des taux de suicide chez les jeunes et on est en train de constater également [...] que les taux de suicide chez les hommes diminuent».

Si vous avez besoin d’aide

Ligne québécoise de prévention du suicide

www.aqps.info

1-866-APPELLE (277-3553)  

  •  ÉCOUTEZ l'entrevue de Jérôme Gaudreault, directeur général de l’Association québécoise de prévention du suicide sur QUB radio:

 

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions